GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 12 Décembre
Jeudi 13 Décembre
Vendredi 14 Décembre
Samedi 15 Décembre
Aujourd'hui
Lundi 17 Décembre
Mardi 18 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Syrie: la coalition affirme avoir détruit un site du groupe EI dans une mosquée (communiqué de l'armée américaine)
    • L'armée israélienne a annoncé avoir découvert un nouveau tunnel du Hezbollah, le quatrième vers Israël (communiqué)
    • Sri Lanka: réinvestiture du Premier ministre démis Ranil Wickremesinghe
    • Yémen: de violents combats et des raids aériens à Hodeïda malgré la trêve (sources progouvernementales)
    Tirailleurs

    Victimes de la mer, naufrages et torpillages

    media Bande dessinée retraçant le naufrage du paquebot l'Africa en 1920.

    Lorsque le transport de troupe (ex-paquebot) Sequana est torpillé par un submersible allemand à quelques miles dans le sud de l’île d’Yeu, le 8 juin 1917, 198 tirailleurs africains embarqués à Dakar périssent (sur 206 victimes), soit la moitié des effectifs.

    Une partie d’entre eux a paniqué ne comprenant pas les ordres d’évacuation, d’autres ont refusé d’embarquer sur les radeaux qui leur étaient destinés...

    Le Sequana quitte Dakar le 28 Mai. Le 8 Juin 1917 vers 3 heures du matin, il se trouve près de l'île d'Yeu à 5 milles au sud de la pointe des Corbeaux. Un sous-marin allemand UC-72 lui envoie une torpille qui le frappe à tribord. Les cales du bateau se remplissent, le bâtiment s'enfonce par l'avant et il coule à 3h30 en chavirant sur babord, une demi-heure après avoir été atteint. Une partie de l'équipage fut recueilli par deux chalutiers et débarqué à Port Joinville, à l'époque (Port Breton). Les rescapés embarquent sur des radeaux de sauvetage. 199 passagers disparurent dans le naufrage (en majorité des tirailleurs sénégalais envoyés au front).

                                                               Source : service historique de la Marine


    602 personnes sont embarquées à bord de l’Afrique dont 135 hommes d’équipages. Parmi eux, 192 tirailleurs africains, anciens de Gallipoli et de Macédoine rapatriés tardivement, et 10 «laptots», c’est-à-dire civils travaillant comme marins à bord du navire. Le 12 janvier 1920, le navire sombre aux abords du plateau de Rochebonne au large des Sables-d’Olonne. Le naufrage cause la mort de 568 victimes. Il n’y eut que 34 rescapés, dont 13 tirailleurs recueillis à bord d’un canot.
    Parmi les victimes figure Hyacinthe Jalabert, de la congrégation du Saint-Esprit, évêque de Télepte, préfet apostolique du Sénégal et vicaire apostolique de la Sénégambie, venu en France collecter des fonds pour la construction de la cathédrale du Souvenir africain à Dakar.

    Le 20 avril 1943 un sous-marin allemand torpille le Sidi Bel Abbès au large des côtes de l'Algérie. 834 passagers et marins, sur 1287, périssent, dont 662 tirailleurs du I/4e régiment de tirailleurs sénégalais, 102 Européens du même régiment et 70 membres d'équipage. Le colonel Mallet commandant les troupes disparaît avec le drapeau de l'unité.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.