GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 13 Octobre
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
Aujourd'hui
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Vladimir Poutine en visite au Venezuela, son meilleur allié en Amérique du Sud

    media Le président vénézuélien Hugo Chavez (D) accueille le Premier ministre russe Vladimir Poutine (G) au palais présidentiel de Miraflores à Caracas, le 2 avril 2010. Photo : Jorge Silva/ Reuters

    Le Premier ministre russe Vladimir Poutine a achevé vendredi 2 avril 2010 une brève mais fructueuse visite officielle au Venezuela. De nombreux accords ont été signés, notamment dans les secteurs de la défense et de l’énergie. Le Venezuela est devenu le principal partenaire de Moscou en Amérique du Sud.

    Avec notre correspondante à Caracas, Angèle Savino

    Parmi la trentaine d’accords signés, le plus important concerne le bassin pétrolier de l’Orénoque, dont les réserves ont été estimées à 513 milliards de barils : 20 milliards de dollars seront investis sur 40 ans par une entreprise mixte, détenue à 60 % par le Venezuela et à 40 % par un consortium russe. Les deux pays espèrent y extraire 450 000 barils par jour.

    La Russie, qui a déjà payé 600 millions de dollars -premier versement d’un total d’un milliard pour commencer le projet d'extraction, ne compte pas s’arrêter là : le Venezuela pourrait recevoir un milliard de plus pour le développement de trois autres blocs pétroliers.
    Même si aucun accord n’y fait référence, le président vénézuélien espère initier un programme spatial, avec l’installation d’un lanceur de satellite. « Merci de nous faire profiter de ta grande expérience en cette matière, le Venezuela est désormais entré dans la course à l’espace », a déclaré Hugo Chavez à Vladimir Poutine.

    La visite de Vladimir Poutine se produit peu après les attentats à Moscou et au Daguestan. Après la condamnation de ces actes par Hugo Chavez, Vladimir Poutine a affirmé qu’il lutterait de toutes ses forces contre le terrorisme. Le président russe a aussi critiqué les accusations de l’Espagne sur les supposés liens entre le Venezuela, les FARC et l’ETA : « je n’ai jamais entendu que le Venezuela soutienne le terrorisme, et si c’était le cas, je ne serais pas ici, malgré notre bonne coopération économique ».

    Chronologie et chiffres clés
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.