GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 16 Octobre
Mardi 17 Octobre
Mercredi 18 Octobre
Jeudi 19 Octobre
Aujourd'hui
Samedi 21 Octobre
Dimanche 22 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Espagne: réquisitoire du président du Parlement européen contre «ceux qui sèment la discorde»
    • Loi El Khomri: le Conseil constitutionnel censure partiellement le référendum d'entreprise
    • France: l'Assemblée vote la transformation de l'ISF en impôt sur la seule fortune immobilière
    Asie-Pacifique

    La Chine exécute trois trafiquants de drogue japonais

    La Chine confirme l’exécution, ce vendredi 9 avril 2010, de trois trafiquants de drogue japonais. Une sentence déjà appliquée le 6 avril à un autre Japonais. En 2009 déjà, la Chine a procédé à l'exécution d'un ressortissant britannique accusé, lui aussi, de trafic de drogue. 

    Avec notre correspondant à Pékin, Marc Lebeaupin

    L’agence officielle Chine Nouvelle a confirmé ces trois exécutions qui se sont toutes déroulées dans la province du Liaoning, au nord-est de la Chine. C’est dans cette province côtière qu’avaient été interpellés en 2003 Teruo Takeda, 67 ans, et Hironori Ukai, 48 ans, tous les deux en possession de plus d’un kilo de drogue. Il faut savoir qu’au-delà de cinquante grammes, la loi chinoise prévoit la peine capitale. Un troisième ressortissant japonais, Katsuo Mori, a également été exécuté pour des motifs qui n’ont pas été précisés.

    Ces exécutions interviennent trois jours après la même sentence appliquée à une autre Japonais, également pour trafic de drogue. A la suite de cette première exécution, le chef du gouvernement japonais avait jugé la sentence « regrettable et sévère », tout en reconnaissant que le Japon n’avait pas à intervenir dans les affaires judiciaires de la Chine. Les autorités chinoises avaient prévenu le gouvernement japonais.

    Une telle série d’exécutions d’étrangers est sans précédent dans l’histoire de la Chine. Avant cela, seul un Britannique, accusé lui aussi de trafic de drogue, avait été condamné à la peine capitale en 2009. C’était le premier Européen exécuté en Chine depuis 58 ans.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.