GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 23 Septembre
Samedi 24 Septembre
Dimanche 25 Septembre
Lundi 26 Septembre
Aujourd'hui
Mercredi 28 Septembre
Jeudi 29 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Science

    Découverte du fumeur noir le plus profond du monde

    media

    Une découverte digne d'un roman de Jules Vernes, l'auteur de 20000 lieux sous les mers. C'est à quelque 5000 mètres sous les mers, dans la Fosse des Caïmans, entre la Jamaïque et les îles Caïmans, qu'une équipe britannique vient de filmer le geyser sous-marin le plus profond jamais découvert. De quoi enthousiasmer les biologistes... mais aussi les industriels.

    « Voir les volutes du plus profond fumeur noir du monde surgir du néant inspire la crainte et le respect », a déclaré le professeur John Coppley, marqué par sa découverte : un fumeur noir, c'est-à-dire un geyser sous-marin, enfoncé à 5000 mètres de profondeur.

    Une découverte précieuse pour les biologistes, qui étudient les formes de vies de ce milieu extrême et qui pourront observer un micro-organisme capable de supporter une pression 1000 fois supérieure à celle de la surface, ou bien encore un crustacé poilu.

    Des gisements d'or, d'argent, de zinc ou de cuivre ...

    © CCGM/ UNESCO 2000/ Philippe Bouysse et al

    Mais le fumeur noir devrait aussi attiser d'autres convoitises, celles des compagnies minières car ces sources de fluides très chauds ne sont pas seulement riches en crevettes, ils recèlent aussi des minerais : des gisements d'or, d'argent, de zinc ou de cuivre, dans des proportions hyper-concentrées. Ces minerais sont en effet dix fois plus riches que ceux que l'on trouve sur la terre ferme.

    L'exploitation minière en ces profondeurs abyssales n'a jusqu'à présent jamais été réalisée, mais les avancées techniques le permettent aujourd'hui. Le premier permis vient justement d'être délivré à une compagnie canadienne pour un site similaire en Papouasie Nouvelle-Guinée.

    Des associations environnementales inquiètes de l'impact de l'exploitation des gisements sous-marins en demandent déjà l'interdiction.

    Pour en savoir plus :

    Consulter

    - Possibilité de suivre l'expédition sur le site créé par les découvreurs de ce geyser sous-marin : RRS James Cook

    - Les temps géologiques, qu'est-ce que c'est ?, par RFI

    - Le mouvement, l'émersion et la formation des continents , par Alain Tournier pour RFI

    - L'Institut francais de Recherche pour l'exploitation de la Mer (Ifremer) + géosciences marines

    - Centre national de recherche scientifique (CNRS)

    - / volcanisme sous-marin : earth of fire (Terre de feu)

    - Systèmes hydro-thermaux sous-marins, Futura sciences
     

    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.