GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 10 Décembre
Mardi 11 Décembre
Mercredi 12 Décembre
Jeudi 13 Décembre
Aujourd'hui
Samedi 15 Décembre
Dimanche 16 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Strasbourg: Macron remercie «l'ensemble des services mobilisés» dans la traque de l'auteur de l'attentat
    • Cessez-le-feu au Yémen: «La paix est possible», estime Pompeo
    • Foot: la Fédération ivoirienne a saisi le Tribunal arbitral du sport contre la décision de la CAF de confier la CAN 2021 au Cameroun
    • Le parlement irlandais vote pour la légalisation de l'avortement
    • Khashoggi: le Sénat américain juge le prince héritier saoudien «responsable du meurtre»
    • Attentat de Strasbourg: Chérif Chekatt a été abattu par la police dans un quartier de la ville
    • France: le marché de Noël de Strasbourg rouvrira vendredi (Castaner)
    • Yémen: l'Iran salue les avancées «prometteuses» des consultations de paix
    Moyen-Orient

    « L'affaire Holyland » : un scandale immobilier qui secoue Israël

    media

    L'ancien maire de Jérusalem Uri Lupolianski et l’ex-Premier ministre Ehud Olmert seraient impliqués dans un énorme scandale de corruption immobilière à Jérusalem. Uri Lupolianski a été placé en garde à vue mercredi 14 avril et Ehud Olmert a écourté un séjour à l'étranger pour mettre fin aux rumeurs de fuite.

    Avec notre correspondante à Jérusalem, Catherine Monnet

    Le projet Holyland, c'est d'abord le projet immobilier le plus controversé de Jérusalem. Les immeubles construits sur une hauteur du sud de la ville sainte sont tellement hauts et massifs qu'un des juges chargés de l'affaire en parle comme « des monstres construits sur la colline ».

    Le projet est décrié depuis ses débuts car ses constructions totalement disproportionnées pour Jérusalem défigurent le paysage et obstruent l'horizon. Mais malgré les critiques, d'imposants blocs de béton sont sortis de terre au début des années 2000.

    Et depuis une semaine, les habitants de Jérusalem commencent à comprendre pourquoi. Le projet Holyland s'avère être « l'un des plus grands scandales de corruption dans l'histoire d'Israël », estiment les enquêteurs.

    Un scandale dans le quel seraient impliquées plusieurs personnalités publiques dont les anciens maires de Jérusalem, Ehud Olmert et Uri Lupolianski ainsi que des proches des deux hommes. Un scandale dans lequel des millions de shekels de pots-de-vin ont été versés. Les montants des dessous-de-table payés sont à l'image du projet immobilier lui-même : ça frôle la démesure.

    Chronologie et chiffres clés
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.