GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 13 Août
Mercredi 14 Août
Jeudi 15 Août
Vendredi 16 Août
Aujourd'hui
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    L'ONG Emergency : les trois Italiens arrêtés en Afghanistan sont «complètement innocents»

    media Gino Strada, le fondateur de l'ONG italienne Emergency, et sa fille Cecilia, présidente de l'association, durant leur conférence de presse le 16 avril 2010 à Rome. AFP / D. Berretta

    La situation des trois humanitaires de l'ONG italienne Emergency ne semble pas s'améliorer. Accusés de complot, ils ont été interpellés samedi 10 avril en même temps que six Afghans travaillant pour l'organisation après la découverte de bombes artisanales dans un hôpital. Depuis l'Italie, Gino Strada, le fondateur de l'ONG Emergency, crie leur complète innocence.

    Avec notre correspondante à Rome, Anne Le Nir

    Les traits tirés, Gino Strada affirme que les arrestations des trois humanitaires italiens, transférés dans un bâtiment de la direction nationale de la sécurité à Kaboul, démontrent bien que l’hôpital de Lashkar Gah, dans la province du Helmand, principale zone de culture du pavot en Afghanistan, est devenu un témoin trop gênant.

    Et de jurer que le médecin, l’infirmier et l’informaticien, ne sont pas des terroristes. Les accusations portées contre eux sont absurdes, a-t-il martelé, avant d’évoquer une prochaine offensive dans cette province, de pointer du doigt les forces britanniques qui en ont le commandement, ainsi que le gouvernement afghan. En attendant, l’hôpital a fermé ses portes.

    « Nous avons soigné plus de trois millions de personnes dans le monde, dont deux millions d’Afghans et donc nous incarnons un beau symbole du "made in Italie" en matière de santé en Afghanistan. », a déclaré Gino Strada. Et le fondateur de l’ONG Emergency d’ajouter : « L’Italie dépense plus d’un milliard d’euros par an pour ce pays et je ne veux pas faire de commentaires sur la façon dont elle le fait, mais je crois que l’Italie a le droit de poser une question de fond aux Afghans. Vous pensez que nous, Italiens, nous continuerons de dépenser des milliards d’euros pour l’Afghanistan, alors que vous, vous vous permettez de traiter les Italiens de cette manière ? Il suffirait de poser cette question et nos trois collaborateurs seraient immédiatement libérés. »

    La libération des humanitaires italiens est une priorité absolue pour Emergency, qui après des jours très tendus avec le gouvernement italien a fini par obtenir l’envoi d’un représentant du ministère des Affaires étrangères à Kaboul.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.