GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 27 Juin
Mardi 28 Juin
Mercredi 29 Juin
Jeudi 30 Juin
Aujourd'hui
Samedi 2 Juillet
Dimanche 3 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Afrique

    Au Mali, le président Amadou Toumani Touré ne briguera pas un troisième mandat

    media

    La constitution malienne de 1992 va être révisée et cette révision sera soumise à référendum. C'est ce que le président Amadou Toumani Touré a annoncé lundi 19 avril 2010, à l'occasion de la remise des conclusions du CARI, le Comité d'appui aux réformes institutionnelles. Ce toilettage de la constitution actuelle était attendu par la classe politique malienne depuis longtemps et sa confirmation met un terme aux rumeurs les plus folles.

    Le Mali allait-il être touché par le syndrome nigérien ? Le président Toumani Touré allait-il à son tour modifier la constitution pour rester au pouvoir ? Durant de longs mois la presse malienne a entretenu le suspense. En rendant public le projet de révision de la constitution de 1992, concocté par un conseil de sages, le président malien met un terme à ces rumeurs.

    On ne touchera donc pas à l'art 30 de la constitution, le nombre et la durée des mandats présidentiels restent inchangés. Amadou Toumani Touré l'a promis : il quittera le pouvoir au terme de son second et dernier mandat : le 8 juin 2012.

    ... 'je suis un homme d'honneur et puis après le pouvoir il y a la vie !'... à la fin de son second et dernier mandat en 2012, le président malien passera la main. A des proches il a confié qu'une fois président retraité il aura au moins deux occupations : aller aux champs et s'occuper de ses petits enfants.
    « Vous voyez bien que j'ai tenu parole ! » 02/10/2013 - par Serge Daniel Écouter

    Reste le toilettage du texte suprême : il était attendu par la classe politique malienne depuis longtemps. Alpha Oumar Konaré en avait parlé, ATT l'a fait ! Le chantier est ambitieux : il prévoit un chef d'Etat renforcé par un régime semi présidentiel sensiblement modifié. De même, la loi électorale est profondément remaniée afin de relancer la vie démocratique et permettre de lutter contre le clientélisme et la corruption politique.

    Tout le monde est d'accord même si l'opposition s'inquiète. C’est que le projet a pris du retard et il ne faudrait pas faire l'économie d'un vrai débat parlementaire sur le fond. Le projet de loi doit être adopté par l'assemblée avant d'être soumis à référendum d'ici la fin de l'année.

    J’ai beaucoup de craintes parce que nous avons des élections législatives et présidentielles en 2012. Et 2011 va être la période du débat sur ces élections. Alors je crois que si nous n’arrivons pas à faire ces réformes avant 2011, ça risque de poser des problèmes… il y a un souci à se faire sur le calendrier parce qu’il y a des consultations indispensables….
    Ousmane Sy, secrétaire politique national du parti Adema, s'inquiète du calendrier 02/10/2013 - par Marie-Pierre Olphand Écouter


    Le leader du RPM, Ibrahim Boubacar Keita, est l'invité «Afrique» de Christophe Boisbouvier ce mercredi 21 avril 2010.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.