GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 13 Novembre
Mercredi 14 Novembre
Jeudi 15 Novembre
Vendredi 16 Novembre
Aujourd'hui
Dimanche 18 Novembre
Lundi 19 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Amériques

    L’armée américaine a lancé un nouveau vaisseau spatial dont la mission est top secret

    media

    Un nouveau vaisseau spatial de l'armée de l'air américaine sans occupant, ressemblant à une petite navette, a été lancé jeudi soir 22 avril dans le plus grand secret depuis la base de Cap Canaveral. Ce vaisseau spatial, le X-37B47, est si secret que le Pentagone se refuse à dire quelle est sa mission et combien coûte sa construction.

    Avec notre correspondant à Washington, Jean-Louis Pourtet

    C’est une version miniature de la navette spatiale : mesurant près de 9 m de long et ayant une envergure de 4 mètres et demi, ce véhicule sans équipage a été placé en orbite avec succès par une fusée Atlas V.

    Tout au plus, l’US Air Force se limite à dire que c’est un véhicule d’essai orbital. Il peut rester dans l’espace jusqu’à 270 jours, contre 16 jours pour une navette ordinaire.

    Frapper n'importe quelle cible dans le monde en moins d'une heure

    Les Etats-Unis vont pouvoir mener des expériences sur de longues périodes, et se livrer notamment à des essais sur un système d’arme utilisant des rayons laser.
    Le X-B37 pourrait aussi lancer de petits satellites qui, en période de tension internationale, permettraient aux Américains d’avoir des oreilles et des yeux sur tous les points chauds du globe.

    Bien qu’ayant reçu moins de publicité, un autre engin spatial a été lancé jeudi 22 avril, également par une fusée Minotaur IV, depuis la base de Vandenberg, en Californie. Il s’agit d’un planeur hypersonique capable de frapper n’importe quelle cible dans le monde en moins d’une heure. Il peut parcourir près de 7000 km en 30 minutes.

    Ces essais, estiment les analystes, font tout de même courir le risque aux Etats-Unis d’être accusés de vouloir militariser l’espace.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.