GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 15 Décembre
Dimanche 16 Décembre
Lundi 17 Décembre
Mardi 18 Décembre
Aujourd'hui
Jeudi 20 Décembre
Vendredi 21 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Afrique

    Piraterie : des soldats japonais s’installent à Djibouti

    media

    L'armée japonaise s'installe à Djibouti, petit pays stratégique à l'entrée de la mer Rouge qui abrite déjà plusieurs bases étrangères. Le Japon y installera un établissement permanent pour participer à la lutte contre les pirates somaliens. La construction de la base sera terminée au début 2011. C'est la première fois depuis 1945 que le Japon installe une base permanente à l'étranger.

    Avec notre correspondant à Tokyo, Fréderic Charles

    Le Japon va installer cette base militaire à Djibouti dans la plus grande discrétion. Le gouvernement japonais ne se livre à aucun commentaire. Il ne veut surtout pas provoquer l’ouverture d’un débat à ce sujet sur une éventuelle violation de sa Constitution pacifique.

    « Le Japon participe à la lutte contre la piraterie dans le golfe d’Aden et 90 % de nos exportations empruntent cette route maritime. Plusieurs de nos bateaux ont été attaqués par des pirates, nous avons donc décidé de nous installer à Djibouti pour plusieurs raisons. D’autres armées étrangères : américaine, française sont déjà présentes à Djibouti et ses infrastructures portuaires et aéroportuaires sont excellentes », explique le capitaine de vaisseau Keizo Kitagawa.

    Le Japon déploie au large de la Somalie, deux destroyers et plusieurs avions de patrouille. L’armée japonaise aura en permanence 150 personnes à Djibouti, le long d’une des voies maritimes les plus fréquentées au monde.

    Le Japon paiera un loyer à Djibouti pour les 12 hectares alloués. La construction de la base sera terminée au début 2011, pour un montant de 40 millions de dollars. Le Japon a choisi Djibouti après des repérages au Yémen, à Oman et au Kenya. 

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.