GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 27 Juillet
Jeudi 28 Juillet
Vendredi 29 Juillet
Samedi 30 Juillet
Aujourd'hui
Lundi 1 Août
Mardi 2 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    1.Rosie Pinhas-Delpuech

      Rosie Pinhas-Delpuech, née à Istanbul, est l’un des rares écrivains d’origine turque et de langue française, sa « langue père ». Car elle n’a pas de « langue mère », écrit-elle dans Suite byzantine...

      Ni le judéo-espagnol, « domestique », des femmes de sa famille, ni l’allemand de sa mère, « greffe contre nature », ne sauraient en tenir lieu. Le turc ? C’est pour elle la langue « du dehors », dont l’apprentissage gourmand marque l’ouverture au monde de « l’enfant » qu’elle était dans les rues d’Istanbul, d’où elle partira étudier en France, renonçant alors à écrire en turc, s’appropriant bientôt l’hébreu, qu’elle fait profession de traduire ( elle dirige la collection « Lettres hébraïques » chez Actes Sud), ainsi que le turc du grand nouvelliste Sait Faik qu’elle aperçut, toute petite, sur l’île de Burgaz et qu’elle vénère.

      Après Insomnia, une traduction nocturne, son texte inaugural (Actes Sud, 1998), Suite byzantine (2003, épuisé), texte singulier et précieux sur « l’enfant » dans son dédale de langues, elle a publié Anna, une histoire française (2007), où, d’Andrinople à Paris, elle affronte une noire mémoire familiale sous l’Occupation à Paris. Et la voici qui ose le « je » dans la seconde partie de ces Suites byzantines, neuf histoires gaies, graves, crues entre les îles des Princes au large d’Istanbul, entre les langues toujours, entre les sexes, entre les riches et les pauvres, entre les Grecs, les Turcs, les Juifs, les Arméniens. Ces histoires, qui prolongent et éclairent Suite byzantine, ressuscitent l’Istanbul cosmopolite des années 60 et révèlent un vrai talent de nouvelliste, marquant une nouvelle étape dans le parcours d’écrivain de Rosie Pinhas-Delpuech.

      Réalisation : Marina Mielczarek

      Les choix musicaux de Rosie Pinhas-Delpuech :

      La dernière des Variations Goldberg, jouée par Glenn Gould
      La voix de Juliette Gréco, dans "Déshabillez-moi" (Insomnia)
      Eric Truphaz, Bosphorus
      Le dernier Nocturne de Chopin joué par Maria Joao Pires.
      Gulcan Kaya , Memory of Anatolia
       

      Prochaine émission

      Soly Cissé

      Soly Cissé
      Soly Cissé vous regarde. Et quand cet artiste-peintre vous regarde, tout de suite après il peint des monstres-humains, des hyènes, des rats, des bovins, des personnages avec des cornes, une prostituée postée à (…)
      • Norin Chaï

        Norin Chaï

        Il y a, chez Norin Chaï, un enfant qui prie toujours. Né en 1969 à Phnom Penh dans le Cambodge de Norodom Sihanouk, il atterrit en France à …

      • Aminata Niakaté

        Aminata Niakaté

        Elle fait l'effet d'une apparition dans sa longue robe noire d'avocate. Même si Aminata Niakaté ne veut pas être vue comme un emblème de la …

      • Paps Touré

        Paps Touré

        Paps Touré, un photographe pas si simple, né dans la rue, silencieusement, intensément. Un regard de photographe né sur les ponts de Paris, …

      • Hala Moughanie

        Hala Moughanie

        Tais-toi et creuse. C'est peut-être drôle, mais c'est surtout absurde. Et c'est le prix Théâtre Rfi 2015, décerné lors du 32ème …

      • Tran To Nga

        Tran To Nga

        Elle s'appelle Tran To Nga, et elle aime se présenter comme un trait d'union entre la France et le Vietnam. Tran To Nga n'a rien de banal. Née en 1942 dans …

      • Négar Zoka

        Négar Zoka

        En Sol Majeur aime bien recevoir des petits mots, de ces auditeurs qui finissent un jour par atterrir dans notre fauteuil. C'est le cas de Négar Zoka qui, il y …

      • Hamid Sulaiman

        Hamid Sulaiman

        Comment faire pour joindre Hamid Sulaiman? Pour avoir une chance de le coincer sur la planète des réseaux sociaux, je vous conseille le hashtag/mot clé …

      1. 1
      2. 2
      3. 3
      4. ...
      5. Suivant >
      6. Dernier >
      Les émissions
      Commentaires
       
      Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.