GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 7 Décembre
Vendredi 8 Décembre
Samedi 9 Décembre
Dimanche 10 Décembre
Aujourd'hui
Mardi 12 Décembre
Mercredi 13 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos

    1.Rosie Pinhas-Delpuech

    Rosie Pinhas-Delpuech, née à Istanbul, est l’un des rares écrivains d’origine turque et de langue française, sa « langue père ». Car elle n’a pas de « langue mère », écrit-elle dans Suite byzantine...

    Ni le judéo-espagnol, « domestique », des femmes de sa famille, ni l’allemand de sa mère, « greffe contre nature », ne sauraient en tenir lieu. Le turc ? C’est pour elle la langue « du dehors », dont l’apprentissage gourmand marque l’ouverture au monde de « l’enfant » qu’elle était dans les rues d’Istanbul, d’où elle partira étudier en France, renonçant alors à écrire en turc, s’appropriant bientôt l’hébreu, qu’elle fait profession de traduire ( elle dirige la collection « Lettres hébraïques » chez Actes Sud), ainsi que le turc du grand nouvelliste Sait Faik qu’elle aperçut, toute petite, sur l’île de Burgaz et qu’elle vénère.

    Après Insomnia, une traduction nocturne, son texte inaugural (Actes Sud, 1998), Suite byzantine (2003, épuisé), texte singulier et précieux sur « l’enfant » dans son dédale de langues, elle a publié Anna, une histoire française (2007), où, d’Andrinople à Paris, elle affronte une noire mémoire familiale sous l’Occupation à Paris. Et la voici qui ose le « je » dans la seconde partie de ces Suites byzantines, neuf histoires gaies, graves, crues entre les îles des Princes au large d’Istanbul, entre les langues toujours, entre les sexes, entre les riches et les pauvres, entre les Grecs, les Turcs, les Juifs, les Arméniens. Ces histoires, qui prolongent et éclairent Suite byzantine, ressuscitent l’Istanbul cosmopolite des années 60 et révèlent un vrai talent de nouvelliste, marquant une nouvelle étape dans le parcours d’écrivain de Rosie Pinhas-Delpuech.

    Réalisation : Marina Mielczarek

    Les choix musicaux de Rosie Pinhas-Delpuech :

    La dernière des Variations Goldberg, jouée par Glenn Gould
    La voix de Juliette Gréco, dans "Déshabillez-moi" (Insomnia)
    Eric Truphaz, Bosphorus
    Le dernier Nocturne de Chopin joué par Maria Joao Pires.
    Gulcan Kaya , Memory of Anatolia
     

    Prochaine émission

    Karim Kattan

    Karim Kattan
    Bienvenus au pays du houmous, du fromage blanc et d’un figuier jamais très lointain. Le pays littéraire de Karim Kattan: la Palestine. Pas plus français que Karim Kattan qui vit entre Paris et Bethléem. Pas plus palestinien (…)
    • Hawad

      Hawad

      Son pays, c’est celui des Amazigh. Pays qu’il décrie en tamasheq sur cinq territoires: Mali, Niger, Burkina Faso, Libye, Algérie. Au moins cinq …

    • Mohamed El Khatib

      Mohamed El Khatib

      Voilà sur les gradins d’En Sol Majeur, un dramaturge français qui cartonne. Nom El Khatib, prénom Mohamed, âge 37 ans, signe particulier: …

    • Jessica Oublié

      Jessica Oublié

      Ça veut dire quoi Péyi an nou? Est-ce que Jessica Oublié, cette jolie métropolitaine le sait depuis toujours ou depuis peu ? Ka’w fè …

    • Nanda Mohammad

      Nanda Mohammad

      La Syrie brûle. Nanda Mohammad aussi. C’est une comédienne qui brûle les planches (il se trouve qu’elle est Syrienne) mais Nanda Mohammad …

    • Jacques Ferrandez

      Jacques Ferrandez

      Pour nous retrouver en pleine Méditerranée, de quoi a t-on besoin? D’un peu de gouache, du Tipex et d’un cutter: avec Jacques Ferrandez, auteur …

    • Vikash Dhorasoo

      Vikash Dhorasoo

      1m69 de héros moderne dans le studio d’En Sol Majeur aujourd’hui. RFI met les crampons. Pour vous échauffer l’esprit (sportif ou pas), …

    • Mahir Guven

      Mahir Guven

      La plume a fait le reste... Mahir Guven, 31 ans, promène sa silhouette dans les couloirs de la littérature et de la presse. Né à Nantes d’une …

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.