GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 18 Février
Lundi 19 Février
Mardi 20 Février
Mercredi 21 Février
Aujourd'hui
Vendredi 23 Février
Samedi 24 Février
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos

    1.Rosie Pinhas-Delpuech

    Rosie Pinhas-Delpuech, née à Istanbul, est l’un des rares écrivains d’origine turque et de langue française, sa « langue père ». Car elle n’a pas de « langue mère », écrit-elle dans Suite byzantine...

    Ni le judéo-espagnol, « domestique », des femmes de sa famille, ni l’allemand de sa mère, « greffe contre nature », ne sauraient en tenir lieu. Le turc ? C’est pour elle la langue « du dehors », dont l’apprentissage gourmand marque l’ouverture au monde de « l’enfant » qu’elle était dans les rues d’Istanbul, d’où elle partira étudier en France, renonçant alors à écrire en turc, s’appropriant bientôt l’hébreu, qu’elle fait profession de traduire ( elle dirige la collection « Lettres hébraïques » chez Actes Sud), ainsi que le turc du grand nouvelliste Sait Faik qu’elle aperçut, toute petite, sur l’île de Burgaz et qu’elle vénère.

    Après Insomnia, une traduction nocturne, son texte inaugural (Actes Sud, 1998), Suite byzantine (2003, épuisé), texte singulier et précieux sur « l’enfant » dans son dédale de langues, elle a publié Anna, une histoire française (2007), où, d’Andrinople à Paris, elle affronte une noire mémoire familiale sous l’Occupation à Paris. Et la voici qui ose le « je » dans la seconde partie de ces Suites byzantines, neuf histoires gaies, graves, crues entre les îles des Princes au large d’Istanbul, entre les langues toujours, entre les sexes, entre les riches et les pauvres, entre les Grecs, les Turcs, les Juifs, les Arméniens. Ces histoires, qui prolongent et éclairent Suite byzantine, ressuscitent l’Istanbul cosmopolite des années 60 et révèlent un vrai talent de nouvelliste, marquant une nouvelle étape dans le parcours d’écrivain de Rosie Pinhas-Delpuech.

    Réalisation : Marina Mielczarek

    Les choix musicaux de Rosie Pinhas-Delpuech :

    La dernière des Variations Goldberg, jouée par Glenn Gould
    La voix de Juliette Gréco, dans "Déshabillez-moi" (Insomnia)
    Eric Truphaz, Bosphorus
    Le dernier Nocturne de Chopin joué par Maria Joao Pires.
    Gulcan Kaya , Memory of Anatolia
     

    Prochaine émission

    Jean-Marc Mougeot (Rediffusion)

    Jean-Marc Mougeot (Rediffusion)
    Vous avez remarqué comme le mois de Juin rime souvent avec fête de la musique ? Un peu avant l'heure, En Sol Majeur se met au diapason de La Place, ce centre culturel Hip Hop enraciné désormais, dans le ventre des Halles (…)
    • Monica Pereira

      Monica Pereira

      Il y a du baobab dans l’air, qui balance entre Sao-Tome et Bissau. Il y a aussi du Soleil féminin qui vient frapper tambour, parce que tristesse gigantesque, …

    • Cécile Ladjali

      Cécile Ladjali

      Il y a des biographies trouées qui font des romans pleins. C’est la sensation que m’a laissée Shâb ou la nuit, l’un des romans de …

    • Michel Vergé-Franceschi

      Michel Vergé-Franceschi

      Cette petite île étonnera le monde: ainsi parlait Jean-Jacques Rousseau de la Corse. Cette phrase, pas tombée dans l’oreille d’un sourd, …

    • Souheila Yacoub

      Souheila Yacoub

      C’est une révélation théâtrale qui s’appelle Souheila Yacoub. Belle, belle, belle comme le jour et comme l’amour... 25 ans, …

    • Aïssata Seck

      Aïssata Seck

      Je vais vous faire une confidence: mon oeil a été attiré par un nom dans la presse avec ce titre Aïssata Seck, Marianne noire. Beau titre, mais …

    • Constantin Alexandrakis

      Constantin Alexandrakis

      Il a un nom grec, un père grec, un grand-père grec et une paire de problèmes avec la Grécitude. Et si vous étiez Grecs vous-mêmes, …

    • Marguerite Abouet

      Marguerite Abouet

      La vie comme un long fleuve joyeusement intranquille, du côté de Yopougon. La vie comme une immense bande dessinée à flâner avec ces …

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.