GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 10 Décembre
Mardi 11 Décembre
Mercredi 12 Décembre
Jeudi 13 Décembre
Aujourd'hui
Samedi 15 Décembre
Dimanche 16 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Un juge brésilien ordonne l'arrestation de Cesare Battisti pour l'extrader vers l'Italie (agence de presse officielle)
    • Strasbourg: Macron remercie «l'ensemble des services mobilisés» dans la traque de l'auteur de l'attentat
    • Cessez-le-feu au Yémen: «La paix est possible», estime Pompeo
    • Foot: la Fédération ivoirienne a saisi le Tribunal arbitral du sport contre la décision de la CAF de confier la CAN 2021 au Cameroun
    Europe

    Un tableau de Raphaël, la « Perle de Modène », retrouvé en Italie

    La « Perle de Modène » était remisée depuis des lustres dans les caves d'un musée italien. Considérée à tort comme une banale copie d'un détail de la Sainte Famille... Selon l'expertise qui vient d'être réalisée c'est la même main qui a peint les deux toiles, celle d'un maître de la Renaissance, le peintre Raphaël.

    Avec notre correspondante à Rome, Anne Le Nir

    « La Perle de Modène »… nom donné à ce portrait retrouvé, frappe par la grâce, la tendresse et la lumière d’un visage de jeune femme, à peine marqué par quelques petits plis d’amertume aux coins de la bouche.

    Un portrait dont l’auteur a enfin été identifié par les experts du laboratoire florentin, Art-Test. Pour eux : aucun doute, il s’agit bien d’un tableau de Raphaël, un des plus grands maîtres de la Renaissance et non d’une copie qui aurait été réalisée au XIXe siècle, donc sans grande valeur. Raison pour laquelle l’œuvre fut oubliée pendant des décennies dans un dépôt du musée de la famille d’Este en Emilie-Romagne, une famille qui a régné pendant quatre siècles sur le duché de Modène.

    Cette toile côtoyait 27 000 autres tableaux et bien que les archives du musée faisaient référence à une tête de madone de Raphaël, elle n’avait jamais été identifiée formellement. On sait désormais qu’elle fut réalisée sur commande du Comte de Canossa et que c’est une des variantes de la « Vierge à la Perle », dont la plus célèbre est conservée au musée du Prado à Madrid.

    Estimée à trente millions d’euros, la « Perle de Modène » devrait être prochainement exposée dans un musée en Emilie-Romagne.

     

    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.