GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 15 Novembre
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
Lundi 18 Novembre
Aujourd'hui
Mercredi 20 Novembre
Jeudi 21 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Hong Kong: les manifestants cernés dans le campus doivent se rendre (cheffe de l'exécutif)
    • La Chine dit être la seule à pouvoir statuer sur la Constitution de Hong Kong (porte-parole du Parlement)
    Afrique

    Un chef rebelle de RDC serait entre les mains de la police du Congo Brazzaville

    media Ondjani Mangbama se trouverait au Congo. L. Mouaoued/RFI

    Le mystère persiste autour de l'affaire du chef militaire des insurgés Enyelés, qui avait attaqué début avril, la ville de Mbandaka, dans le nord-ouest de la République démocratique du Congo. Ondjani Mangbama ressortissant de la province de l'Equateur en République démocratique du Congo se trouve en principe à Brazzaville sous le contrôle des services de sécurité du gouvernement de Sassou Nguesso. Le jeune rebelle qui reste invisible se trouvait la semaine dernière avec la plupart de ses hommes dans la région de Likouala au nord du Congo Brazzaville, zone séparée de la RDC par le fleuve Oubangui.

    Aucune source officielle à Brazzaville n'a pour l'instant communiqué sur l'arrestation ou la reddition du chef enyelé. Seule la radio nationale a annoncé qu'Ondjani Mangbama avait été transféré par vol spécial de Likouala à Brazzaville. L'information a été diffusée la semaine dernière dans une seule édition. Depuis plus rien.

    La visite du ministre des Affaires étrangères lundi 10 mai à Kinshasa pour rencontrer le président Kabila n'a pas non plus été relayée par les medias. Selon RFI, des consignes ont été données pour ne pas parler de l'affaire. Pour quelle raison ? Mystère !

    Si la priorité pour les autorités de Brazzaville c'est de faire rentrer les dizaines de milliers de Congolais de RDC qui ont trouvé refuge sur son territoire pourquoi ne pas rendre public l'arrestation du chef des insurgés ? Cela pourrait inciter ces refugiés à rentrer, d'autant que selon nos informations la plupart des lieutenants d'Ondjani se trouveraient aussi sous bonne garde au nord du Congo Brazzaville.

    En fin de semaine, une réunion d'experts des deux gouvernements congolais doit se tenir pour aborder notamment cette question du retour des refugiés en RDC.

    Quant au sort du jeune féticheur de 25 ans qui a sème la mort et le désordre dans l'Equateur, Kinshasa n'aurait pas (en tous cas pour l'instant) réclamé qu'il lui soit livré. Il n'existe pas a priori de convention d'extradition entre les deux pays.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.