GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 8 Décembre
Dimanche 9 Décembre
Lundi 10 Décembre
Mardi 11 Décembre
Aujourd'hui
Jeudi 13 Décembre
Vendredi 14 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent
    Royaume-Uni: Theresa May remporte le vote de défiance, 200 députés ont exprimé leur soutien et 117 ont voté contre (officiel)
    Afrique

    Le Gabon interdit l’exportation de grumes

    media

    Depuis le 15 mai 2010, les forestiers gabonais ne peuvent plus exporter de grumes non transformées. La mesure vise à favoriser l'installation d'une industrie locale du bois et à permettre au Gabon d'exporter des produits transformés et pas simplement de la matière première.

    Ce n'est pas la première fois qu'un pays africain prend une initiative de ce genre.

    Le Gabon n'est pas le premier à vouloir développer une industrie de transformation du bois. Il y a une bonne dizaine d'année déjà, le Cameroun s'est lancé sur cette voie. Des emplois ont été créés, mais il y a eu un effet pernicieux. Une surcapacité s'est installée. Les usines ne tournent pas à plein. Il faut dire que l'interdiction d'exporter n'est pas totale et que la principale espèce fournie par le Cameroun, l'Ayous, continue à être exportée librement.

    Pour l'instant, le Gabon ne court pas le risque de voir se développer des surcapacités industrielles. Le pays transforme déjà 1 million et demi de mètres cube par an. Il pourrait en transformer sans problème 500 000 m3 de plus.

    En interdisant les exportations, Libreville espère faire tourner les usines à plein régime. Mais pour éviter à la fois des goulots d'étranglement et l'installation de surcapacités, une ordonnance devrait instaurer un régime d'autorisation administratives soit pour couper plus de bois, soit pour installer plus d'usines, avec tous les risques de dérives qu'implique la distribution de ces autorisations.
     

    Chronologie et chiffres clés
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.