GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 14 Juin
Samedi 15 Juin
Dimanche 16 Juin
Lundi 17 Juin
Aujourd'hui
Mercredi 19 Juin
Jeudi 20 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Afrique

    Burundi : report surprise des élections communales au 23 mai

    media Des militants burundais lors d'un rassemblement politique le 14 mai 2010. AFP/Roberto Schmidt

    Les élections communales qui devaient avoir lieu vendredi 21 mai sont reportées à dimanche. Cette annulation surprise, la veille du scrutin, s’expliquerait par des raisons techniques. Selon le président de la Ceni, Il n'y a pas assez de bulletins de vote et toutes les cartes d'électeurs n'ont pas été distribuées. La Commission électorale nationale indépendante demande aux Burundais de garder leur calme.

    Les Burundais ont été sans aucun doute, pris de cours par la décision de reporter le scrutin prévu ce vendredi 21 mai. Jusqu’en début de soirée, hier, toutes les radios locales continuaient à passer une allocution de la Commission électorale nationale indépendante, assurant que la situation était maîtrisée : « Le scrutin va débuter vendredi 21 mai à six heures comme prévu » répétait en boucle, Pierre- Claver Ndayicariye.

    Puis tout à coup, la télévision officielle burundaise a interrompu ses émissions sur le coup de 22h30 heure locale (20h30 Temps universel). Le président de le Commission électorale est apparu sur les écrans pour annoncer d’une voix solennelle, dans une très courte déclaration, le report des communales à dimanche 23 mai .

    Motif invoqué : le fournisseur officiel de la Ceni n’a pas livré les quantités commandées de bulletins de vote. La Commission électorale nationale indépendante a également invoqué le retard pris dans la distribution des cartes d’électeurs. Mais, comme la grande majorité des Burundais se couchent avant 20 heures, très peu de gens ont sans doute entendu le président de la Ceni. Il faut donc s’attendre à une bonne pagaille devant les bureaux de vote ce vendredi matin.
     

    Les bulletins de vote ont été livrés en quantité insuffisante

    Pierre Ndayicariye, président de la CENI 21/05/2010 Écouter

    Chronologie et chiffres clés
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.