GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 11 Octobre
Samedi 12 Octobre
Dimanche 13 Octobre
Lundi 14 Octobre
Aujourd'hui
Mercredi 16 Octobre
Jeudi 17 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Afrique

    Le Malawi condamne un couple d’homosexuels à 14 ans de prison

    media Mapa do Malauí RFI/D. Alpoge

    Au Malawi, un couple homosexuels a été condamné jeudi 20 mai 2010 à 14 ans de prison ferme et aux travaux forcés. La justice les a déclarés coupables d'avoir violé « l'ordre de la nature ». Ces deux hommes avaient été arrêtés le 28 décembre 2009, deux jours après avoir célébré leur mariage. C'était la première union homosexuelle jamais organisée au Malawi, alors que le pays considère l'homosexualité comme criminelle.

    Dans cette affaire, la justice a clairement voulu faire un exemple. « Cette condamnation est destinée à faire peur, afin de protéger le public des gens comme vous », a déclaré le juge pour justifier une sentence prononcée trois jours après la Journée internationale de lutte contre l'homophobie. Les deux accusés âgés de 20 et 26 ans, ont écopé de la peine maximale inscrite dans le code pénal du Malawi, l'un des 38 pays africains criminalisant l'homosexualité.

    Aucune information de première main n'a été obtenue pour prouver que ces deux personnes avaient des relations charnelles.

    Dunker Kamba, défenseur des droits de l'homme au Malawi 20/05/2010 Écouter

    « Pour moi c'est un choc, a expliqué Dunker Kamba est responsable du Centre pour le développement de la population, une ONG malawite. Il craint désormais les conséquences de cette condamnation. C'est une véritable violation de leurs droits et un très grand recul de nos droits humains. Ce n'est pas seulement une condamnation pour eux, mais aussi pour tous les homosexuels du pays et même d'Afrique. Cette décision va contraindre les membres de cette communauté à se cacher davantage, à vivre dans la clandestinité. Ils pourront encore moins accéder à tous les messages de prévention contre le Sida ».

    La France, la Grande-Bretagne ou encore les États-Unis ont condamné cette décision. L'organisation Amnesty Internationale parle elle de véritable scandale. L'avocat des condamnés envisage lui de faire appel.

    Chronologie et chiffres clés
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.