GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
Aujourd'hui
Vendredi 23 Août
Samedi 24 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Afrique

    Les Burundais élisent leurs conseillers municipaux après deux reports

    media Le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Pierre Claver Ndayicariye. DR.

    Le scrutin a démarré à l'heure, à 06h00 (04H00 TU) et les Burundais votaient en nombre pour élire leurs conseillers municipaux ce lundi 24 mai après deux reports la semaine dernière, en raison de problèmes logistiques. Toutes les questions techniques ont été réglées a assuré hier soir le président de la Commission électorale. Le Burundi entame par la désignation de 200 conseillers communaux, un marathon électoral qui durera jusqu'à la fin de l'été, avec une présidentielle le 28 juin et des législatives le 23 juillet.

    Cette fois, le président de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) se dit confiant : « Nous avons acheminé dans tous les coins du pays les bulletins de vote manquants et l’opération de distribution des cartes d’électeurs est terminée. Nous allons conduire ce processus électoral à bon port  », a martelé Pierre Claver Ndayicariye.

    En réalité, la Ceni met en jeu non seulement sa crédibilité, mais également la paix et la stabilité de ce pays qui sort de treize ans de guerre civile et « n’a pas le droit à l’erreur car tout le monde a les yeux braqués sur elle », prévient un diplomate en poste à Bujumbura.

    La raison en est que ce scrutin, le premier d’une longue série, est considéré comme un texte grandeur nature avant la présidentielle de juin et les législatives prévues un mois plus tard. Mais personne ne s’y est trompé, ce sont les candidats à la présidentielle en personne qui ont animé toute la campagne des communales.

    Enfin, le choix des 3 millions 500 mille électeurs burundais va commencer à redessiner la nouvelle carte politique de ce pays. Les 200 conseillers communaux élus vont élire à leur tour les administrateurs communaux (l’équivalent des maires), mais surtout les sénateurs chargés de veiller aux équilibres ethniques notamment.
     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.