GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 7 Décembre
Vendredi 8 Décembre
Samedi 9 Décembre
Dimanche 10 Décembre
Aujourd'hui
Mardi 12 Décembre
Mercredi 13 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Afrique

    Les grandes dates de la vie de Nelson Mandela

    media

    Retour sur les grandes dates de la vie du héros de la lutte anti-apartheid et premier président noir d'Afrique du Sud.

    - 1918 : naissance, le 18 juillet, dans une famille royale de l'ethnie xhosa, dans le Transkei (sud-est).

    - 1939 : entre à l'université de Fort Hare, alors unique université pour les Noirs.
    - 1943 : devient membre du Congrès national africain (ANC).
    - 1944 : rencontre et épouse Evelyn Mase, qui lui donnera deux fils et une fille. Co-fonde avec Oliver Tambo la Ligue de la jeunesse de l'ANC.
    - 1952 : mène la « Campagne de défiance civile » contre l'apartheid, qui a été institutionnalisé en 1948.
    - 1956 : arrêté pour haute trahison. L'instruction du procès durera trois ans.
    - 1957 : Mandela, en instance de divorce, rencontre Nomzamo Winnifred « Winnie » Madikizela, qu'il épousera en 1958. Ils auront deux filles.
    - 1961 : acquitté dans le procès pour haute trahison. Décembre : lance l'aile armée de l'ANC, dont il devient le commandant en chef.
    - 1962 : arrêté et condamné à cinq ans de prison pour incitation à la grève, et pour avoir quitté le territoire sans autorisation.
    - 1963 : le noyau dirigeant de l'ANC est arrêté dans son refuge de Rivonia (Johannesburg) et des documents impliquant Mandela sont découverts. Mandela est inculpé de sabotage et haute trahison. Pendant le procès, il prononce son fameux discours sur la démocratie, « un idéal pour lequel je suis prêt à mourir ».
    - 1964 : Mandela et ses co-accusés sont condamnés le 12 juin à la prison à vie et envoyés sur l'îlot-bagne de Robben Island, au large du Cap.
    - 1990 : libéré le 11 février.
    - 1991 : élu président de l'ANC, supervise et dirige les négociations de la transition.
    - 1993 : Prix Nobel de la paix avec le dernier président de l'apartheid, Frederik de Klerk.
    - 1994 : premières élections multiraciales le 27 avril, victoire de l'ANC. Mandela est investi président le 10 mai.
    - 1996 : divorce avec Winnie, dont il était séparé depuis près de quatre ans.
    - 1998 : épouse Graça Machel, veuve de l'ancien président mozambicain Samora Machel.
    - 1999 : se retire de la présidence du pays, qui revient à Thabo Mbeki après la victoire de l'ANC aux deuxièmes élections démocratiques.
    - 1999-2001 : assume la médiation du processus de paix au Burundi après le décès du médiateur tanzanien Julius Nyerere.
    - 2003 : préside, au Cap, le premier d'une série de concerts internationaux au profit de la lutte contre le sida.
    - 2004 : se retire de la vie publique.
    - 2005 : annonce que son fils, Makgatho, 54 ans, est mort du sida, « une maladie normale ». 
    - 2009 : élection de Jacob Zuma à la présidence sud-africaine. Mandela assiste à son premier discours en tant que président.
    - 2010 : Zenani, son arrière petite-fille, est tuée dans un accident de la route. La même année, il publie « Conversations with myself », ses Mémoires.
    - 2011 : Mandela est hospitalisé pour une infection respiratoire.
    - 2012 : nouvelle alerte de santé. Cette fois, il est admis à l’hôpital pour des douleurs abdominales.
    - 2013 : Le 8 septembre 2013, il quitte l'hôpital et regagne son domicile mais son état de santé demeure néanmoins toujours « critique et par moments instable ». Le 5 décembre, Jacob Zuma annonce la mort de Nelson Mandela, un géant de l'Histoire africaine.
     

     

    Chronologie et chiffres clés
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.