GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 16 Janvier
Jeudi 17 Janvier
Vendredi 18 Janvier
Samedi 19 Janvier
Aujourd'hui
Lundi 21 Janvier
Mardi 22 Janvier
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • France: deux morts dans un important incendie à Courchevel (préfecture)
    • Syrie: des «morts et des blessés» dans une «forte explosion» à Damas (ONG)
    • Yémen: la coalition menée par Riyad dit avoir «détruit» des sites de drones appartenant aux rebelles houthis dans la région de Sanaa
    • Tennis: la numéro deux mondiale Angelique Kerber a été éliminée en huitièmes de finale de l'Open d'Australie
    Urgent

    «Gilets jaunes»: l'Assemblée rejette la motion de censure de gauche, votée par 70 députés

    L'Assemblée nationale a rejeté sans surprise jeudi soir la motion de censure de gauche contre le gouvernement d'Édouard Philippe pour sa gestion de la crise des "gilets jaunes", votée par seulement 70 députés.
    Les trois groupes de gauche - Socialistes, Insoumis, et Communistes - voulaient faire entendre les "cris du peuple" lancés par les "gilets jaunes" avec cette motion et condamner "la politique sociale et fiscale injuste conduite depuis dix-huit mois" par le gouvernement.
    Outre les voix de la gauche, se sont ajoutées un LR, Franck Marlin, les voix des élus RN, dont celle de Marine Le Pen, ainsi que de Nicolas Dupont-Aignan et Jean Lassalle.
    Pour que la motion soit adoptée, il aurait fallu qu'elle soit votée par 289 députés sur 577.
    Plus de 100 motions de censure ont été déposées depuis 1958. Une seule a été adoptée, en 1962, faisant chuter le gouvernement de Georges Pompidou.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.