GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 19 Mai
Lundi 20 Mai
Mardi 21 Mai
Mercredi 22 Mai
Aujourd'hui
Vendredi 24 Mai
Samedi 25 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Décès de la Britannique Judith Kerr, auteure du célèbre «Tigre qui s'invita pour le thé», à l'âge de 95 ans (maison d'édition)
    • Contraint de se passer d'Android, Huawei prépare son propre système d'exploitation pour la fin de l'année (CNBC)
    • États-Unis: une tornade fait trois morts à Golden City dans le Missouri (autorités)
    • Huawei: «protestation solennelle» de Pékin auprès de Washington (ministère)
    • France: la loi Pacte prévoyant la privatisation d'Aéroports de Paris (ADP) a été promulguée (Journal officiel)
    • Commerce international: la Chine déclare attendre de la «sincérité» des États-Unis avant de reprendre les négociations
    • British Steel-Ascoval: «La partie n'est pas perdue et nous allons la gagner» (Edouard Philippe)
    • Européennes: ouverture des bureaux de vote au Royaume-Uni
    • Européennes: début du vote avec l'ouverture des bureaux aux Pays-Bas
    • Israël a réduit la zone de pêche à Gaza après le lancement de ballons incendiaires vers son territoire
    Urgent

    Sri Lanka: démission du plus haut responsable du ministère de la Défense (AFP)

    Le plus haut responsable du ministère de la Défense du Sri Lanka a démissionné jeudi 25 avril à la suite des attentats jihadistes qui ont fait 359 morts dimanche, a annoncé à l'AFP une source ministérielle. Hemasiri Fernando a donné sa lettre de démission au président Maithripala Sirisena, qui est aussi le ministre de la Défense: «Il a dit au président qu'il acceptait la responsabilité» des attentats, a déclaré cette source qui a requis l'anonymat. L'État sri-lankais a reconnu sa «défaillance» dans sa mission à garantir la sécurité nationale, alors qu'il était en possession d'informations préalables cruciales sur des risques d'attentats suicides.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.