GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 14 Août
Jeudi 15 Août
Vendredi 16 Août
Samedi 17 Août
Aujourd'hui
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dépêche

    Tour d'Italie: Ackermann de nouveau vainqueur

    Par AFP
    media Le coureur allemand Pascal Ackermann célèbre sa victoire à l'issue de la 2e étape du Tour d'Italie, le 12 mai 2019 à Bologne AFP/Archives

    Le champion d'Allemagne Pascal Ackermann (Bora) a remporté au sprint sous une pluie battante la 5e étape du Tour d'Italie, mercredi à Terracina, son deuxième succès depuis le départ.

    Le Slovène Primoz Roglic (Jumbo) a gardé le maillot rose de leader dans cette étape de 140 kilomètres dont les 9 derniers ont été neutralisés en raison des conditions météo.

    Ackermann a devancé d'une demi-roue le Colombien Fernando Gaviria (UAE-Emirates), trois jours après son premier succès.

    Le Français Arnaud Démare a pris la troisième place de ce sprint sur une chaussée détrempée.

    L'étape a été courue sous la pluie au long des 140 kilomètres. Le Belge Louis Vervaeke, rescapé d'une échappée lancée dès les premiers instants, a été repris à 23 kilomètres de l'arrivée.

    Le Néerlandais Tom Dumoulin (Sunweb), le genou gauche entaillé par sa chute de la veille, a renoncé à poursuivre le Giro après avoir fait un dernier essai au départ de Frascati.

    Ackermann, qui participe à son premier Giro, est âgé de 25 ans. A Terracina (centre), il a enlevé son cinquième succès depuis le début de la saison.

    Les temps pour le classement général ont été pris au premier passage sur la ligne d'arrivée, à 9,2 kilomètres de l'arrivée. La direction de course, en accord avec le jury des commissaires, a pris cette décision en tenant compte des conditions météo.

    Jeudi, la 6e étape, la plus méridionale et l'une des plus longues de l'épreuve (238 km), relie Cassino à San Giovanni Rotondo, du Latium aux Pouilles en passant par la Campanie. Le parcours, ondulé mais roulant, se conclut par la montée de Coppa Casarinelle (15 km à 4,4 %), à 18 kilomètres de l'arrivée, et un final en faux-plat montant.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.