GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 22 Mai
Mardi 23 Mai
Mercredi 24 Mai
Jeudi 25 Mai
Aujourd'hui
Samedi 27 Mai
Dimanche 28 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Culture

    Mostra de Venise : Sofia Coppola ovationnée, Tarantino contesté

    media

    La Mostra de Venise a présenté deux films en compétition le vendredi 3 septembre : un américain et un français. Celui de Sofia Coppola Somewhere dans la lignée de Lost in Translation. L’histoire d’une star de cinéma installée dans un hôtel de Los Angeles.  Le film français d’Antony Cordier Happy few, est l'histoire d'un quadrilatère amoureux. Côté ambiance, le Lido continue de faire le plein de stars.

    Avec notre envoyée spéciale à Venise, Elisabeth Lequeret

    Ambiance pluvieuse, puisque la journée a commencé avec un orage très violent, presque une tempête.

    C’est sur un tapis rouge détrempé que Sofia Coppola a monté les marches pour présenter Somewhere, son nouveau film, avec ses deux acteurs, Elle Fanning et Stephen Dorff. Les flaques d’eau n’ont pas refroidi l’enthousiasme des fans et le film a été longuement ovationné.

    Une autre star fait courir les paparazzi, c’est le cinéaste américain Quentin Tarantino qui est cette année président du jury.

    Comme il se trouve que le film de Sofia Coppola est en compétition, comme il se trouve que la dite Sofia Coppola est l’ex-petite amie de Tarantino : la presse italienne s’est émue et a parlé d’un possible favoritisme.

    Tarantino a dû accorder une longue interview à La Reppublica et les choses semblent s’être calmées, car dans quelques jours sera montré Machete, de Roberto Rodrigues.
    Or Tarantino a co-écrit le scenario du film et Rodrigues est l’un de ses meilleurs amis. Bref,on n’a pas fini de polémiquer sur le Lido.

    Johnny Mario est un acteur, même mieux qu’un acteur, une star. Il vit au Château Marmont, un hôtel légendaire de Los Angeles. Dans cet oasis de luxe et de paix, il accumule les conquêtes, toutes sont blondes, bronzées, court vêtues et plus que consentantes. Mais rien ne semble pouvoir faire sortir Johnny de sa torpeur dépressive.

    Dans le film de Sofia Coppola on boit, on fume, on s’ennuie beaucoup. La cinéaste capte la vie de ces privilégiés - du monde du cinéma, avec beaucoup d’ironie et d’autant plus d’acuité qu’elle est elle-même une enfant du sérail, la fille de Francis Ford Coppola.

    Somewhere pourrait être le portrait existentiel d’un jeune homme trop gâté par l’existence, mais le film, à mi chemin, prend une tournure inattendue lorsque débarque dans les pattes de Johnny - Cloé, sa fille de 11 ans, qu’il ne connaît quasiment pas.

    Somewhere devient alors un road-movie comique, parfois émouvant, très tendre en tout cas, et c’est surement à cette tendresse que les festivaliers ont applaudi à tout rompre, à la fin de la projection.
     


     

    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.