GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 15 Juillet
Mardi 16 Juillet
Mercredi 17 Juillet
Jeudi 18 Juillet
Aujourd'hui
Samedi 20 Juillet
Dimanche 21 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Comment les cyberdissidents en Syrie déjouent la censure

    media "Quiconque a un téléphone ou un ordinateur portable est suspect. C'est confisqué. Les gens ont peur." confie une habitante de Damas à une journaliste de l'AFP, en mai 2011. Reuters

    En Syrie, les chaines étrangères sont interdites. Aucune image de la répression du régime de Bachar el-Assad ne doit filtrer. Alors pour témoigner, les dissidents s'arment de leurs téléphones portables. Et c'est sur ce terrain de la haute technologie et des nouveaux médias que se joue la bataille pour l'information.

    Ils sont jeunes, passionnés d'informatique. Et pour chacune des images qu'ils filment, ils risquent leur vie. Les cyberdissidents en Syrie sont traqués par les Moukhabarat, la police secrète. A partir de leur connexion internet, ils sont identifiés, emprisonnés et torturés.

    Le nerf de la guerre c'est donc du matériel de pointe qui permet de préserver leur anonymat. Ausama Monajed appartient au réseau Shaam News. Installé à Londres, il centralise le travail des cyberdissidents sur place. « Pour ne pas être repéré, il est indispensable d’utiliser un équipement satellite, des téléphones satellites qui ne peuvent pas être découvert par le régime syrien. Ensuite, les images sont transférées à un centre opérationnel à l’étranger. On y édite les vidéos, on les vérifie et on les diffuse dans le pays pour que les gens sur place sachent ce qui se passe dans chaque ville, dans chaque village. Avec ces images, on aliment également des médias comme Al-Jazeera, CNN ou la BBC. »

    Bambuser, l’une des révélations des révolutions arabes

    Lucie Morillon un.multimedia.org
    Lucie Morillon, responsable du bureau Nouveaux Médias à Reporters sans frontières (RSF) 27/05/2011 Écouter

    De Sydney à Los Angeles, le réseau s'organise et s'étoffe de jours en jours. Des cellules de communication et logistique ont été mises en place. Des guides expliquent la marche à suivre pour participer à cette guerre des images sans être repéré. Les logiciels jouent également un rôle crucial pour transmettre les images une fois tournées. YouSendIt permet de poster des vidéos sur YouTube sans laisser de trace. Et surtout, la plateforme suédoise Bambuser. Pour Lucie Morillon, responsable du bureau Nouveaux Médias à Reporters Sans Frontière (RSF), elle est un atout clé pour déjouer la censure que subissent les médias traditionnels. « Bambuser a été l’une des grandes révélations des révolutions arabes, parce que c’est un outil pour diffuser en direct des images de ce qui se passe, de plus en plus utilisé par les cyberdissidents et des médias traditionnelles qui sont à la quête d’images parce que leurs propres journalistes ne sont pas en mesure de récupérer ce genre d’images. Cela demande plus de vérifications, de se baser sur des réseaux de confiance, des réseaux d’informateurs éprouvés etc. Cela donne plus de travail de vérifications aux journalistes, mais, en revanche, cela crée toute une possibilité de source et de matériel utilisable qui n’existerait pas sans ces journalistes citoyens. »

    Al-Jazeera est la première chaîne à avoir diffusé des images de dissidents en direct grâce à Bambuser. Elle les avait d'abord refusées. Et puis son bureau de Damas a été fermé; une de ses journalistes arrêtée. Du côté diplomatique, les Etats-Unis ont fait pression sur l’émir du Qatar, en visite à Washington. Depuis, la chaîne qatarie courtise les réseaux d'exilés pour obtenir les images des révoltes en exclusivité. Mais la police secrète du régime syrien redouble elle aussi d'effort.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.