GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 7 Décembre
Samedi 8 Décembre
Dimanche 9 Décembre
Lundi 10 Décembre
Aujourd'hui
Mercredi 12 Décembre
Jeudi 13 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Iran: Les Gardiens de la révolution confirment avoir mené un «récent» test de missile
    • Thaïlande: la junte lève l'interdiction de mener des campagnes politiques, à l'approche des élections de 2019
    Culture

    James Cameron filme la Fosse des Mariannes en solo

    media

    Le cinéaste canadien James Cameron, réalisateur de Titanic et d'Avatar, est parvenu ce dimanche 25 mars à atteindre le fond de la Fosse des Mariannes, point le plus profond de la croûte terrestre situé dans l'ouest de l'océan Pacifique, à bord d'un submersible spécialement conçu pour la mission.

    Le réalisateur a atteint la profondeur de 10 898 mètres ce dimanche peu avant 22h00 GMT, a annoncé la National Geographic Society qui coordonnait l'expédition. « Tous les systèmes sont OK », a déclaré le cinéaste qui était seul à bord. Le fond de la fosse des Mariannes, connu sous le nom de « Challenger Deep », en référence à une expédition menée en 1875 par le Challenger, un bâtiment de la Royal Navy, n'avait été atteint qu'une seule fois: le 23 janvier 1960, le lieutenant Don Walsh de la Marine américaine et l'océanographe suisse Jacques Piccard avaient passé 20 minutes à cet endroit, à bord du bathyscaphe Trieste. 

    James Cameron est le premier à avoir atteint cette profondeur en solo à bord de son Deepsea Challenger, un submersible de sept mètres de long conçu pour descendre à la vitesse de 150 mètres/minute. Il lui a fallu deux heures et 36 minutes pour la descente, à 500 km au sud-ouest de l'île américaine de Guam dans l'ouest du
    Pacifique.
     
    Son submersible est ensuite remonté en surface, en 70 minutes seulement, précise le National Geographic, après avoir procédé à une collecte d'échantillons biologiques et géologiques et à des prises de vue qui vont améliorer la connaissance scientifique des grands fonds.
     
    Le réalisateur d'Abyss est déjà un familier des explorations sous-marines. Pour Titanic, il a effectué 12 plongées vers l'épave du paquebot dans l'Atlantique Nord, ce qui l'a conduit à développer des technologies de tournage en profondeur. Depuis lors, il a dirigé six expéditions, réalisé une étude sur le site de l'épave du cuirassé allemand Bismarck, coulé en 1941 dans l'Atlantique. Il est aussi l'auteur d'une représentation approfondie en 3D des cheminées hydrothermales (ou sources hydrothermales) de la dorsale médio-atlantique mais aussi de la dorsale Est-Pacifique et du golfe de Californie.
     
    L'expédition du Deepsea Challenger doit faire l'objet d'un documentaire en 3D qui sera diffusé sur la chaîne du National Geographic. L'océanographe Lisa Levin a déclaré sur le site internet National Geographic Daily News que « Cameron accomplit pour les fosses marines ce que Jacques Cousteau a fait pour les océans voici plusieurs décennies ».

     

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.