Golden Globes: déception pour le cinéma français - Culture - RFI

 

  1. 20:00 TU Journal
  2. 20:10 TU La marche du monde
  3. 20:30 TU Journal
  4. 20:33 TU La marche du monde
  5. 21:00 TU Journal
  6. 21:10 TU Mondial sports
  7. 21:30 TU Journal
  8. 21:33 TU Mondial sports
  9. 22:00 TU Journal
  10. 22:10 TU Le débat africain
  11. 22:30 TU Journal
  12. 22:40 TU Le débat africain
  13. 23:00 TU Journal
  14. 23:10 TU Internationales
  15. 23:30 TU Journal
  16. 20:00 TU Journal
  17. 20:10 TU La bande passante
  18. 20:30 TU Journal
  19. 20:33 TU La bande passante
  20. 21:00 TU Journal
  21. 21:10 TU Couleurs tropicales
  22. 21:30 TU Journal
  23. 21:33 TU Couleurs tropicales
  24. 22:00 TU Sessions d'information
  25. 22:30 TU Sessions d'information
  1. 20:00 TU Journal
  2. 20:10 TU Dimanche politique
  3. 20:30 TU Journal
  4. 20:33 TU L'épopée des musiques noires
  5. 21:00 TU Journal
  6. 21:10 TU Mondial sports
  7. 21:30 TU Journal
  8. 21:33 TU Mondial sports
  9. 22:00 TU Journal
  10. 22:10 TU Le débat africain
  11. 22:30 TU Journal
  12. 22:40 TU Le débat africain
  13. 23:00 TU Journal
  14. 23:10 TU EN SOL MAJEUR 1D
  15. 23:30 TU Journal
fermer

Culture

Cinéma Etats-Unis Italie Culture

Golden Globes: déception pour le cinéma français

media Cérémonie des Golden Globes à Los Angeles, le 13 janvier 2014, des prix en forme de répétition générale avant les Oscars en février. REUTERS/Danny Moloshok

La cérémonie des Golden Globes 2014 s’est déroulée ce dimanche 12 janvier à Los Angeles. Et aucun artiste français nominé n’est revenu gagnant. C'est le film American Bluff qui est sorti grand vainqueur de la compétition.

Avec notre correspondante à Los Angeles, Eva Soncin

Pas de révélation française pour cette 61e édition des Golden Globes, mais beaucoup de surprises. Julie Delpy, nominée meilleure actrice pour le rôle de Céline dans le film Before Midnight, n’a pas a été récompensée cette année. C’est Amy Adams, en compétition pour American Hustle, qui lui arrache le prix. Dommage pour le film, troisième volet d’une trilogie sur les aventures d’un couple.

La vie d’Adèle d’Abdellatif Kechiche a su retenir l’attention du jury, mais c’est finalement le film italien La Grande Bellezza de Paolo Sorrentino qui a été élu meilleur film en langue étrangère.

Le Mexicain Alfonzo Cuarón a pour sa part été élu meilleur réalisateur pour son film Gravity. Par ailleurs, Leonardo DiCaprio a été remercié pour son remarquable travail d’acteur dans Le Loup de Wall Street. Le film Her a ensuite reçu un prix pour son scénario, et, à la grande satisfaction du public, Breaking Bad est élue meilleure série télé et meilleur acteur avec Bryan Cranston.

 


Le palmarès

Cinéma

- Meilleur film dramatique : 12 Years A Slave
- Meilleure comédie : American Bluff
- Meilleur acteur dramatique : Matthew McConaughey (Dallas Buyers Club)
- Meilleur acteur de comédie : Leonardo DiCaprio (Le Loup de Wall Street)
- Meilleure actrice dramatique : Cate Blanchett (Blue Jasmine)
- Meilleure actrice de comédie : Amy Adams (American Bluff)
- Meilleur second rôle masculin : Jared Leto (Dallas Buyers Club)
- Meilleur second rôle féminin : Jennifer Lawrence (American Bluff)
- Meilleur réalisateur : Alfonso Cuaron (Gravity)
- Meilleur film étranger : La Grande Bellezza (Italie)
- Meilleur film d'animation : La reine des neiges

Télévision

- Meilleure série dramatique : Breaking Bad
- Meilleur acteur dramatique : Bryan Cranston (Breaking Bad)
- Meilleure actrice dramatique : Robin Wright (House of Cards)
- Meilleure série comique : Brooklyn Nine-Nine
- Meilleur acteur comique : Andy Samberg (Brooklyn Nine-Nine)
- Meilleure actrice de comédie : Amy Poehler (Parks and Recreation)
- Meilleure mini-série ou téléfilm : Ma vie avec Liberace
- Meilleur acteur de mini-série ou téléfilm : Michael Douglas (Ma vie avec Liberace)
- Meilleure actrice de mini-serie ou téléfilm : Elisabeth Moss (Top of the Lake)

Commentaires
 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.