GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 14 Août
Jeudi 15 Août
Vendredi 16 Août
Samedi 17 Août
Aujourd'hui
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Culture

    « La propriété », une histoire intime

    media Détail d'une planche de la Bande dessinée « La propriété » de Rutu Modan. actes-sud.fr

    La bande dessinée est un art encore jeune en Israël, mais certains auteurs sont mondialement reconnus. C'est le cas de Rutu Modan, qui enseigne d'ailleurs le 7e art. Son troisième roman graphique, La Propriété, édité chez Actes Sud, a remporté le Prix spécial du jury du dernier festival d'Angoulême.

    « La Propriété », c'est ce bien spolié, appartenant à un couple de juifs déportés à l'arrivée des nazis en Pologne en 1939, et que leur fille veut récupérer en retournant à Varsovie. Cette vieille dame tour à tour irascible et déprimée est accompagnée par Mica, sa petite fille dans une quête qui se révèle, en filigrane, bien plus existentielle que matérielle.

    Cette mystérieuse propriété

    Regina et Mica sont entourées de personnages secondaires étonnants : un ami de la famille, qui s'intéresse de près à cette mystérieuse propriété... Ou bien encore un jeune guide polonais, qui tombe amoureux de la jeune fille. « Dans une histoire, on a besoin d’un méchant, mais aussi d’une histoire d’amour, raconte Rutu Modan. Et cette histoire intervient aussi en miroir de l’histoire d’amour de la grand-mère avec un Polonais, une romance impossible à leur époque. Les relations entre les juifs et les Polonais sont si compliquées, il y a tant d’émotions, le poids de l’histoire, même en Israël, on a l’impression qu’il est plus facile d’accepter un Allemand qu’un Polonais. La Pologne était pendant longtemps un foyer des juifs. On ne partage pas que des souvenirs tragiques. »

    Rutu Modan tisse avec brio et finesse des émotions subtiles, toutes en demi-teintes, jouant avec l'humour et les quiproquos. Elle travaille le thème de la mémoire : celle que l'on occulte, celle qu'on perpétue, s'amusant même du goût des Polonais pour la culture juive. À un moment, un personnage parle très sérieusement du projet de reconstruction du ghetto de Varsovie. « La culture juive manque à certains Polonais, déclare Rutu Modan. Et cela peut même être amusant pour moi. Il y a des festivals de cultures juives dont certains sont vraiment hilarants avec des villages imaginaires, des gens déguisés en juifs. Dans mon livre, de nombreux personnages tentent de réparer le passé ou de le revivre. Ce livre parle de la mémoire et du souvenir. »

    « J’ai ma touche personnelle »

    Un propos tout en nuances servi par des dessins très colorés, jouant sur les aplats de couleurs. « Je travaille à l’ordinateur, mais je fais en sorte que mes dessins donnent l’impression d’avoir été composés à la main. J’ai ma touche personnelle, ma façon de colorer mes aplats. Je fais tout à la main. Avec une tablette tactile, je peux faire des erreurs, mais cela peut provoquer des accidents heureux. Cela casse l’aspect mécanique le la méthode. »

    Ces traits nets, expressifs, proches de la ligne claire, servent, sans jamais peser, le récit d'une histoire intime bouleversée par une tragédie universelle.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.