GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 13 Septembre
Samedi 14 Septembre
Dimanche 15 Septembre
Lundi 16 Septembre
Aujourd'hui
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Culture

    La Quinzaine des réalisateurs: «Notre époque est très noire!»

    media L'affiche officielle de la Quinzaine des réalisateurs 2014, du 15 au 25 mai 2014 au Festival de Cannes.

    Allez découvrir un bambou magique et la fin du monde. Cette section parallèle du Festival de Cannes est connue pour son talent de dénicheur d’œuvres originales et de jeunes talents. Werner Herzog, Martin Scorsese, Jim Jarmusch, les frères Dardenne et Michael Haneke y ont montré leurs premiers œuvres. Dix-neuf films sont à l’affiche de l’édition 2014 qui se déroulera du 15 au 25 mai. Édouard Waintrop, délégué général de la Quinzaine des réalisateurs, dirige le comité de sélection. Entretien.

    Quel est l’esprit affiché des films sélectionnés en 2014 par la Quinzaine des réalisateurs ?

    C’est d’abord, comme toujours, la diversité. On passera d’une projection à l’autre avec des changements d’ambiance, de style et de genre absolument radicaux. J’espère surtout que cette édition offrira la possibilité de découvrir de nouveaux talents, la manière dont des talents confirmés se renouvellent. La note générale est que la Quinzaine a la liberté absolue dans le choix des films, et donc la possibilité pour les spectateurs de passer d’un monde à un autre sans difficulté.

    Six films policiers et noirs se trouvent au programme. Notre époque vue à travers des films sélectionnés par la Quinzaine, cela ressemble à quoi ?

    Si on ne regarde pas simplement les films qu’on a sélectionnés, mais ceux qu’on a laissés sur la touche, notre époque est très noire ! La plupart des films ont une composante policière et noire très affirmée. On aurait pu faire toute une Quinzaine avec des films policiers qui, en plus, sont de bonne qualité ! Cela peut vouloir dire quelque chose, mais cela peut aussi n'être lié qu'à la conjoncture. En général, le genre noir est très lié avec des crises morales, sociales, économiques et politiques.

    Selon les réalisateurs sélectionnés, vit-on une époque pourrie ? Est-on tout près de l’apocalypse ?

    Il y a des gens qui sont déjà dans l’après-apocalypse, comme ce film formidable de Zach Hilditch, These Final Hours (Ces heures finales) qui veut bien dire ce que cela veut dire. C’est un film sur la fin du monde. Mais pour lui, la fin du monde vient d’ailleurs, donc ce n’est pas lié à une catastrophe humaine. Dans les autres films, on voit un monde où la corruption et l’égoïsme sont roi.

    Il y aura aussi un conte japonais d’Isao Takahata, le « Miyazaki » [avec qui il avait cofondé le studio Ghibli] qu’on connaît beaucoup moins. Qu’est-ce qui nous attend avec ce dessin animé Le Conte de la Princesse Kaguya ?

    C’est une merveille dans tous les sens du terme, parce que c’est le monde merveilleux de Takahata. Kaguya est une princesse qui est née sur un bambou magique et qui va vivre une vie d’humain alors qu’elle est en même temps quelqu’un d'extra et qui n’est pas vraiment humain. C’est une réflexion sur la vie et sur la désolation, la mélancolie de quitter la vie des hommes. Je pense que Takahata, qui a 78 ans, a mis beaucoup de lui-même dans ce film. C’est très beau.

    Le film de clôture s’annonce presque comme un manifeste. Vous avez parlé d’un « acte politique » en programmant Pride, de l’Anglais Matthew Warchus.

    Avant tout, c’est une comédie, mais cela pose aussi des questions politiques. Le film parle d’un temps où le mouvement homosexuel et le mouvement des mineurs ont essayé de se joindre dans la lutte contre l’ennemi commun. Aujourd’hui, je trouvais intéressant qu’une comédie rappelle qu’à un moment, il y avait des gens qui ont essayé de se rallier.

    Tombouctou, du réalisateur mauritanien Abderamane Sissako, est en lice pour la Palme d’or. Est-ce le seul film africain qui méritait cette année d’être sélectionné pour le Festival de Cannes ?

    Il y a un autre film africain qui est programmé à la section parallèle Un certain regard. Un film de Côte d’Ivoire [Run de Philippe Lacôte, ndlr]. Donc il y a deux films africains qui sont à Cannes, et ils sont bien placés.

    Avez-vous des regrets par rapport à l’absence de films africains à la Quinzaine des réalisateurs ?

    On regrette toujours, mais il en faudrait un qui soit à la hauteur de la sélection de la Quinzaine cette année. Voilà. Mais on regrette toujours quand des continents entiers sont absents.

    « P’tit Quinquin » de Bruno Dumont est une énorme surprise.

    Édouard Waintrop, délégué général de la Quinzaine des réalisateurs 22/04/2014 - par Siegfried Forster Écouter

     
    La liste des films de la Quinzaine des réalisateurs 2014

    Film d'ouverture
    Bande de filles de Céline Sciamma (France)

    - Alleluia de Fabrice du Welz (Belgique, France)
    - At li Layla de Asaf Korman (Israël)
    - Catch me Daddy de Daniel Wolfe (Royame-Uni)
    - Cold in July de Jim Mickle (Etats-Unis)
    - Les combattants de Thomas Cailley (France)
    - Gett - Le Procès de Viviane Amsalem de Ronit & Shlomi Elkabetz (Israël, France, Allemagne)
    - Kaguya-Hime No Monogatari (Le Conte de la Princesse Kaguya) de Isao Takahata (Japon)
    - Mange tes morts (Eat your bones) de Jean-Charles Hue (France)
    - Moo-Deom-Kka-Ji Gan-Da (A Hard Day) de Seong-Hun Kim (Corée du Sud)
    - National Gallery by Frederick Wiseman (France, Etats-Unis)
    - P'tit Quinquin (Li'l Quinquin) de Bruno Dumont (France)
    - Queen and Country de John Boorman (Irlande, Royaume-Uni)
    - Refugiado de Diego Lerman (Argentine, France, Allemagne)
    - The Texas Chainsaw Massacre (Massacre à la tronçonneuse) de Tobe Hooper (Etats-Unis, Etats-Unis)
    - These Final Hours de Zach Hilditch (Australie)
    - Tu dors Nicole de Stéphane Lafleur (Canada)
    - Whiplash de Damien Chazelle (Etats-Unis)

    Film de clôture
    Pride de Matthew Warchus (Royaume-Uni)

    Courts métrages

    - 8 Balles (8 Bullets) de Frank Ternier (France)
    - A Caça Revoluçoes (The Revolution Hunter) de Margarida Rego (Portugal)
    - Cambodia 2099 de Davy Chou (France)
    - En Août (In August) de Jenna Hasse (Suisse)
    - Fragmenty (Fragments) de Aga Woszczynska (Pologne)
    - Guy Moquet de Demis Herenger (France)
    - Jutra de Marie-Josée Saint-Pierre (Canada)
    - Man on the chair de Dahee Jeong (France, Corée du Sud)
    - Sem Coroaço (Heartless) de Nara Normande & Tião Tiao (Brésil)
    - Torn de Elmar Imanov & Engin Kundag (Azerbaïdjan)
    - Trece si prin Perete (It can pass through the wall) de Radu Jude (Roumanie)

    ___________________________________
    RFI est partenaire officiel de la Quinzaine des réalisateurs, du 15 au 25 mai au Festival de Cannes.

    Festival de Cannes 2014: Les listes des films de la sélection officielle

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.