GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 15 Novembre
Vendredi 16 Novembre
Samedi 17 Novembre
Dimanche 18 Novembre
Aujourd'hui
Mardi 20 Novembre
Mercredi 21 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Culture

    Des œuvres robotiques à la Cité des sciences de Paris

    media Theo Jansen « Animaris »; Ses « Strandbeest » (créatures de plage) pourraient être prises, de loin, pour d’énormes insectes ou des squelettes de mammouth. Loek van der Klis

    Une vingtaine d’œuvres robotiques ont fait leur entrée à la Cité des sciences de Paris. Dix artistes de différentes nationalités exposent jusqu’au 4 janvier 2015 leurs créations insolites, sculptures d’eau ou voiture-totem, dans une exposition consacrée à l’art robotique. De quoi interroger les relations entre la science et l’art. Un reportage de Constance Bénard.

    Des lits qui respirent, un robot-peintre ou une immense créature des sables articulée... Les œuvres étonnent, émerveillent aussi. En particulier une salle obscure avec en son centre, une mystérieuse structure « matrice liquide » : s’en échappent des filets d’eau qui forment des sculptures en trois dimensions pour le plus grand plaisir des enfants : « Je trouve ça hyper joli. Moi, je ne pourrais pas faire ça, donc ça m’impressionne. » « On dirait des feux d’artifice. » « C’est quelque chose de gracieux et phénoménal. »
     
    Si ces œuvres sont surprenantes, c’est parce qu’elles sont toutes robotisées. L’exposition se veut à la frontière des arts et des sciences, comme l’explique la commissaire exécutive Blandine Savrda : « Des artistes vont s’emparer des avancés techniques et scientifiques et vont les intégrer dans leurs œuvres pour proposer un autre regard sur les grandes questions qui traversent notre société. Bien sûr, toutes les œuvres ont leur part de robotisation dans leur structure que ce soit pour détourner des objets usuels, comme les lits d’hôpital chez le Français Jean Michel Bruyère que ce soit dans la fiction totale comme chez l’Allemand Till Nowak qui invente des manèges, chez le collectif d’artistes londoniens Troika qui s’intéresse à la diffraction de la lumière blanche. Des gamins de huit ou neuf ans qui visitaient l’exposition hier se sont tout de suit assis au milieu de la salle en disant : ‘on reçoit la lumière’. »
     
    Attention toutefois, les artistes insistent, ils utilisent la science, mais leurs réalisations sont bien des œuvres d’art. Comme cette voiture qui éclot pour devenir un totem de 18 mètres de haut, d’où son nom Totemobile. C’est l’Américain Chico MacMurtrie qui l’a construite. « J’aimerais bien que ce soit de la science, parce que ce n’est pas le cas. Il y a beaucoup d’ingénieurs qui ont travaillé là-dessus. C’est une sculpture robotique, mais je mets l’accent sur la sculpture. C’est contrôlé par des mécanismes robotiques, mais ce qui est important, ce n’est pas un robot pour faire un robot, c’est de l’art. »
     
    Avec cette œuvre, l’artiste représente le retour à l’état naturel d’un objet de consommation. Reste pour lui qu’art et science doivent collaborer, pour rendre l’art accessible aux scientifiques, et la science accessible aux artistes.

    _________________________________________

    Art robotique, expo monumentale, jusqu’au 4 janvier 2015 à la Cité des sciences et de l’industrie

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.