GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 10 Décembre
Mardi 11 Décembre
Mercredi 12 Décembre
Jeudi 13 Décembre
Aujourd'hui
Samedi 15 Décembre
Dimanche 16 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Culture

    David Cronenberg et la malédiction d’Hollywood

    media Evan Bird incarne la star Benjie Weiss dans Maps to the Stars de David Cronenberg. Daniel McFadden

    C’est un grand pas pour David Cronenberg, mais pas forcément pour le cinéma. Avec Maps to the Stars, le réalisateur canadien se fait plaisir avec un exercice de style sur les relations incestueuses et les perversions sans cesse renouvelées dans la famille hollywoodienne. En lice pour la Palme d’or, cette parodie un peu vaine sur le microcosme d’Hollywood sort le mercredi 21 mai en salles.

    Bienvenue parmi les étoiles à Los Angeles, au pied du fameux panneau Hollywood. Ici tout est transformé en capital d’images : l’enfance, l’amour, la beauté, la famille, la maison et la mort. L’histoire bien orchestrée raconte le destin de la famille Weiss à Hollywood. Pour en dresser son portrait, Cronenberg sort les grands moyens de la satire.

    Il y a d’abord Benjie. A l’âge de 13 ans, sa mère négocie pour lui déjà des contrats à sept chiffres. Star du film à succès Bad Babysitter, il est déjà las de la vie et se drogue. Et ce n’est pas son père Sanford qui le ramènera dans le droit chemin. Ce gourou de la thérapie corporelle extirpe les traumatismes et l’argent des célébrités hollywoodiennes névrosées et présente sa propre émission à la télé : L’heure de la force personnelle. Assez vite, il sera aussi question d’Agathe qui revient après 13 ans d’absence et avec des brûlures de la tête aux pieds à Hollywood. A l’époque, elle avait incendié la maison de ses parents. Aujourd’hui, elle a découvert un lourd secret : ses parents sont en fait frère et sœur. Il est palpable que ce monde rempli d’inceste et de perversions ne tourne pas rond et s’apprête à exploser à tout moment.

    Avec Maps to the Stars, David Cronenberg s’adonne à son cocktail préféré avec un mélange distingué entre l’horreur des pulsions sous-jacentes et le fantastique. Cette fois, il ne s’agit pas de la violence refoulée de toute une société comme dans son chef d’œuvre A History of Violence. Maps to the Stars tourne autour d’un tout petit monde avec cette particularité que ces happy few friqués produisent des images qui colonisent la planète.

    «L’enfer est un monde sans drogues»

    Pour ces enfants gâtés qui s’entretuent, « l’enfer est un monde sans drogues » et leurs valeurs se limitent aux chèques signés par les studios de cinéma. Tout cela est raconté sérieusement, bourré d’allusions aux stars hollywoodiennes et de références cinématographiques. Pas sûr que tout le monde appréciera les excès stériles de ce microcosme exsangue et ses laxatifs nommés Moments de quiétudes.

    Dans le film, encore plus importants que les stars, ce sont les fantômes qui hantent les collines et les têtes d'Hollywood. L’actrice Havana se heurte à l’image toujours omniprésente de sa mère, icône morte du cinéma qui continue à rendre impossible l’existence de sa fille. Il faut aussi voir la joie de cette femme quand elle apprend le décès du fils de sa rivale. Enfin, elle obtiendra le rôle si ardemment souhaité! Mais la jalousie et la compétition amoureuse continuent. Résultat, Agathe massacre l’actrice avec son Genie Award en bronze sur son canapé à 12 000 dollars.

    Reste la mort et la poésie pour échapper à la malédiction d'Hollywood. Benjie et Agathe - qui se marieront à leur tour avant de se suicider - ont choisi des vers de Paul Eluard comme épitaphe sur la tombe des vices hollywoodiens :

    Je suis né pour te connaître
    Pour te nommer
    Liberté

     
    Qui gagnera la Palme d’or 2014 ? Le classement au jour le jour
     → Festival de Cannes 2014: Les listes des films de la sélection officielle

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.