GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
Aujourd'hui
Dimanche 20 Octobre
Lundi 21 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Russie: il y a au moins treize morts dans une mine d'or en Sibérie après la rupture d'un barrage (officiel)
    • SNCF: trafic perturbé ce samedi, «situation très sensiblement identique» à celle de vendredi (direction)
    • Le président du Chili décrète l'état d'urgence dans la capitale après une journée d'émeutes (officiel)
    Culture

    «Hope», Boris Lojkine suit le parcours de migrants vers Melilla

    media « Hope », du réalisateur Boris Lojkine. Pyramide Distribution

    Quand le Festival de Cannes offre un autre regard sur l'Afrique. Après Timbuktu, du Mauritanien Abderrahmane Sissako, en lice pour la Palme d’or, après Run, de l'Ivoirien Philippe Lacôte, présenté dans la sélection officielle « Un certain Regard », la section parallèle « Semaine de la critique », qui se termine ce vendredi 23 mai, a programmé Hope, du réalisateur Boris Lojkine.

    Hope suit le parcours de migrants nigérians, camerounais, etc., vers Melilla, l'enclave espagnole en territoire marocain. Le film est une fiction très documentée, qui montre de l'intérieur le fonctionnement des réseaux de migrants sur la « route » vers l'Europe. Du jamais vu jusqu'ici.

    « On regarde toujours les migrants depuis nous, depuis notre rive, on parle d’immigrants « africains » comme un bloc, remarque Boris Lojkine. Mais « africains », cela ne veut rien dire. Vous avez des Camerounais, des Nigérians, des Ivoiriens, des Maliens, des Sénégalais… Et eux-mêmes se distinguent, se reconnaissent, se différencient des uns des autres.

    La route, c’est sans doute l’endroit du monde ou tous ces Africains sont le plus appelés à se côtoyer. Ils sont les uns à côté des autres, mais sans se mélanger. Le monde de la route, c’est, en fait, le monde des ghettos. Ce qu’on appelle ghetto, cela peut être un endroit, un campement, une caverne, un immeuble en piteux état dans un quartier populaire, cela peut être un chantier. C’est un endroit où une communauté va s’installer dans une étape de la route.

    Donc, vous êtes un voyageur, un aventurier, vous arrivez à Tamanrasset, la première ville algérienne quand vous avez traversé le Sahara, quand vous êtes Camerounais, vous cherchez le ghetto camerounais. Il n’y aucune autre manière de voyager pour ces voyageurs-là. »  

    Boris Lojkine, le réalisateur de Hope sera l'invité de Tous les cinémas du monde ce samedi 24 mai à 15h10 TU.

    Qui gagnera la Palme d’or 2014 ? Le classement au jour le jour
    Festival de Cannes 2014: Les listes des films de la sélection officielle

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.