GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 15 Août
Vendredi 16 Août
Samedi 17 Août
Dimanche 18 Août
Aujourd'hui
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Culture

    Les libraires et le livre de Valérie Trierweiler

    media Merci pour ce moment, le livre de Valérie Trierweiler exposé dans une librairie parisienne. REUTERS/Charles Platiau

    Des libraires disent « non merci » au livre de Valérie Trierweiler, en rupture de stock dans l'Hexagone depuis vendredi soir. Le mouvement de protestation de ces professionnels est certes très marginal, mais il a beaucoup fait parler de lui.

     

    Tiré par les éditions Les Arènes à 200 000 exemplaires et très vite en rupture de stock, il y a quelques libraires, agacés par la médiatisation, qui ont refusé de vendre le livre de Valérie Trierweiler, Merci pour ce moment. Ce mardi 9 septembre, le Syndicat de la librairie française (SLF) tient à rappeler que « rien n'est plus éloigné des libraires que la censure, fut-elle commerciale ».

    « Désolé, nous n’avons plus le livre de Valérie Trierweiler, mais il nous reste des ouvrages de Balzac, Dumas et Maupassant ». Voilà le type de message qu’on pouvait lire le week-end dernier sur la devanture de certains libraires, visiblement agacés par le succès du livre de l’ex-première dame. Des affichettes prises en photo par des clients qui ont ensuite beaucoup amusé les réseaux sociaux et alimenté la polémique autour de l’ouvrage. Mais, en réalité, les libraires qui voient d’un mauvais œil un tel phénomène éditorial restent très minoritaires.

    « Vous savez, les libraires sont quand même dans une situation compliquée, remarque Gilles Goyet, le responsable de la librairie Le Tumulte des mots à Paris. On a des marges tendues, des chiffres d’affaires qui ne sont pas forcément toujours au rendez-vous. Donc je trouve cela salutaire pour une libraire d’avoir un ouvrage qui se vend. Beaucoup de clients habitués ont acheté ce livre, mais aussi des clients que je n’avais jamais vus en librairie. Quand ils ont acheté le livre de Valérie Trierweiler, eh bien, ils ont aussi acheté autre chose, parce que c’était aussi à moi à leur dire qu’il y a une très belle rentrée littéraire cette année et qu’il y avait aussi autre chose beaucoup plus intéressant à acheter. »

    Pourquoi alors certains libraires se rebellent-ils contre le livre de Valérie Trierweiler ? « Pas pour des raisons éthiques », avance l’un d’entre eux, mais tout simplement parce que ces mécontents n’aurait pas reçu suffisamment exemplaires de l’ouvrage tant convoité.

     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.