GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 16 Août
Samedi 17 Août
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Aujourd'hui
Mercredi 21 Août
Jeudi 22 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Culture

    Le prix Femina étranger décerné à l’Israélienne Zeruya Shalev

    media L'écrivaine israélienne Zeruya Shalev après la remise du prix Femina étranger 2014 pour son roman Ce qui reste de nos vies, publié aux éditions Gallimard. REUTERS/Charles Platiau

    L’écrivaine israélienne Zeruya Shalev a été récompensée ce lundi 3 novembre avec le prix Femina étranger pour son roman Ce qui reste de nos vies, traduit de l’hébreu par Laurence Sendrowicz et publié aux éditions Gallimard.

    Douze ans après avoir déjà été sélectionné pour le prix Femina étranger en 2002, Zeruya Shalev devient ainsi la première Israélienne à recevoir cette distinction. L’histoire du livre reste fidèle à ses précédents écrits et se consacre aux sujets de la souffrance, de la famille, de la vie conjugale et des relations entre parents et enfants.

    Au centre de l’histoire se trouvent Avner et Dina, frère et sœur. Lui avocat de gauche, défend Bédouins et Palestiniens, elle rêve de donner un nouveau sens à sa vie en adaptant un enfant. Les deux quadragénaires se relaient au chevet de leur mère mourante, Hemda Horowich,qui n’avait jamais réussi à aimer ses enfants d’une manière équitable. La mort qui s’approche l’oblige à faire le bilan de sa vie et régler des comptes.

    Raconté pour la première fois à la troisième personne, le récit, doté d’une langue puissante et méticuleuse, est fortement imprégné de la vie de l’auteur, aujourd’hui âgée de 55 ans. Née dans un kibboutz en Galilée, petite-fille de grands-parents partis en Israël pour fuir les pogroms en Russie, Zeruya Shalev fait partie des écrivains les plus connus en Israël et ses livres sont traduits en 21 langues. En 2004, sa vie était chamboulée par un attentat suicide d’un Palestinien à Jérusalem dont elle était victime. Allongée et immobilisée pendant des longs mois à l’hôpital sans savoir si elle pourra réécrire ou remarcher un jour, elle entame alors la conception du livre. Elle a aussi connu le déchirement intérieur autour de l’adoption, une expérience qu’elle avait affrontée pendant sa convalescence et qui s’est terminée avec l’adoption de son troisième enfant. Et la figure d’Avner, l’avocat qui défend les droits de l’homme et les Bédouins, elle est directement inspirée par un ami de Zeruya Shalev.

    Ce qui reste de nos vies dépasse ainsi de loin la seule description du soir de la vie d’une mère qui regarde en face les échecs de son existence en se transformant en un livre sur l’espoir et la réconciliation.

    Ecouter l'interview avec Zeruya Shalev dans l'émission Vous m'en direz des nouvelles, réalisée le 25 septembre 2014.

    LES GRANDS PRIX LITTERAIRES 2014 :

    ►  Mathias Menegoz reçoit le Prix Interallié 2014

    ►  Le prix Goncourt des lycéens décerné à David Foenkinos pour «Charlotte»

    ►  Kamel Daoud repense Camus avec «Meursault, contre-enquête» (prix François Mauriac et le Prix littéraire des 5 Continents)

    ►  Le prix Décembre 2014 décerné au Freud d’Élisabeth Roudinesco

    ►  Prix Goncourt 2014: «Pas pleurer» de Lydie Salvaire crée la surprise

    ►  Antoine Volodine, un prix Médicis en «Terminus radieux»

    ►  L’Haïtienne Yanick Lahens prix Femina 2014 avec «Bain de lune»

    ►  Le prix Femina étranger décerné à l’Israélienne Zeruya Shalev

    ►  L'Académie française récompense Adrien Bosc pour «Constellation»

    ►  Le Français Patrick Modiano remporte le prix Nobel de littérature 2014

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.