GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 17 Août
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Aujourd'hui
Jeudi 22 Août
Vendredi 23 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Culture

    Antoine Volodine, un prix Médicis en «Terminus radieux»

    media L'écrivain Antoine Volodine après la remise du prix Médicis 2014 pour son roman Terminus radieux, publié aux éditions du Seuil. AFP / ERIC FEFERBERG

    L’écrivain Antoine Volodine s’est distingué des huit finalistes et a reçu, ce mardi 4 novembre, le prix Médicis pour son roman Terminus radieux, situé après la chute de la Deuxième Union soviétique dans une Sibérie irradiée et dévastée par les barbares. Le prix Médicis étranger a été attribué à Lily Brett pour Lola Bensky (La Grande ourse).

    « Je suis très heureux, ce prix est très important pour moi, c'est l'aboutissement de 30 ans d'écriture », a déclaré Antoine Volodine, auteur d'une vingtaine de livres, après l’annonce du prix, destiné à distinguer chaque année le roman d’un auteur qui ne dispose pas encore de la notoriété qu’il mérite.

    Souvent décrite comme inclassable, l’écriture d’Antoine Volodine a visiblement charmé le jury du prix Médicis. Dans Terminus radieux, l’écrivain signe à nouveau un voyage apocalyptique avec des personnages rescapés qui errent dans un univers hanté. Le récit nous bascule dans un monde sans illusions, peu après la chute de la Deuxième Union soviétique. Trois survivants, des déserteurs d’une Armée rouge qui a fini de disparaître, se retrouvent non loin de la capitale, Orbise, dévastée par les ennemis : « Deux mois plus tôt : une éternité. La chute annoncée de l’Orbise avait eu lieu, immédiatement suivie de l’exode et d’une totale absence d’avenir. Les centres urbains ruisselaient du sang des représailles. Les barbares avaient repris le pouvoir, comme partout ailleurs sur la planète. »

    Antoine Volodine est le principal pseudonyme que cet ancien professeur de russe, né en 1950, à Chalon-sur-Saône, utilise pour ses livres. Ce nom emprunté, forgé à partir d’une double référence à Lénine et Maïakovski, symbolise la liaison entre la poésie et la politique. Son ambition d’être à la fois insaisissable et influent se traduit aussi dans sa volonté de créer « une littérature étrangère écrite en français ». Ainsi l’écrivain réussit à rester à l’écart des mouvements littéraires tout en se réclamant d’un style qu’il nomme lui-même « post-exotisme ».

    Une langue puissante et dépouillée

    Cette histoire sombre et hallucinante nous est offerte dans une langue puissante et dépouillée qui contracte le temps et déploie inébranlablement le sens du destin. Le récit s’annonce comme une inévitable fuite vers la mort avec un imaginaire peuplé de morts-vivants qui traversent des territoires dévastés par les catastrophes nucléaires, habités par des ambiances carcérales et l’absence d’avenir : « Les territoires vides n’hébergeaient ni fuyards ni ennemis, le taux de radiation y était effrayant, il ne diminuait pas depuis des décennies et il promettait à tout intrus la mort nucléaire et rien d’autre. Après avoir rampé sous les barbelés de la deuxième clôture, ils avaient commencé à s’éloigner vers le sud-est. Forêts sans animaux, steppes, villes désertes, routes à l’abandon, voies de chemin de fer envahies par les herbes, ce qu’ils traversaient ne suscitait pas l’angoisse. L’univers vibrait de façon indécelable et il était tranquille. »

    Terminus radieux, c’est le nom du kolkhoze créé autour d’une pile nucléaire devenue folle, enfoncée à deux kilomètres sous terre. Sur 624 pages et 49 chapitres, Antoine Volodine construit son royaume des mots sur la ruine de ses personnages, le flottement du temps et l’écroulement de la Deuxième Union soviétique. Un véritable Terminus radieux couronné par le jury du prix Médicis par huit voix au premier tour contre une à Laurent Mauvignier pour Autour du monde.

    Ecouter la réaction du lauréat Antoine Volodine après la remise du prix Médicis 2014 pour son roman Terminus radieux. 04/11/2014 - par Catherine Fruchon-Toussaint Écouter

    LES GRANDS PRIX LITTERAIRES 2014 :

    ►  Mathias Menegoz reçoit le Prix Interallié 2014

    ►  Le prix Goncourt des lycéens décerné à David Foenkinos pour «Charlotte»

    ►  Kamel Daoud repense Camus avec «Meursault, contre-enquête» (prix François Mauriac et le Prix littéraire des 5 Continents)

    ►  Le prix Décembre 2014 décerné au Freud d’Élisabeth Roudinesco

    ►  Prix Goncourt 2014: «Pas pleurer» de Lydie Salvaire crée la surprise

    ►  Antoine Volodine, un prix Médicis en «Terminus radieux»

    ►  L’Haïtienne Yanick Lahens prix Femina 2014 avec «Bain de lune»

    ►  Le prix Femina étranger décerné à l’Israélienne Zeruya Shalev

    ►  L'Académie française récompense Adrien Bosc pour «Constellation»

    ►  Le Français Patrick Modiano remporte le prix Nobel de littérature 2014

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.