GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 8 Novembre
Vendredi 9 Novembre
Samedi 10 Novembre
Dimanche 11 Novembre
Aujourd'hui
Mardi 13 Novembre
Mercredi 14 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Culture

    Festival de BD d’Angoulême: hommage à Charlie Hebdo, Otomo consacré

    media Jean-Claude Menu, président de l'association des Amis de Charlie, a reçu au nom de Charlie Hebdo un prix spécial lors de la première journée du festival de la bande dessinée d'Angoulême. AFP PHOTO / PIERRE DUFFOUR

    Le 42e festival international de la bande dessinée d’Angoulême s’est ouvert jeudi 29 janvier 2015. Une édition fortement marquée par le massacre du 7 janvier dernier dans la rédaction de Charlie Hebdo. La valse des hommages à l'hebdomadaire satirique est déjà lancée.

    Ce matin encore, à quelques heures de l’ouverture du festival de la bande dessinée à Angoulême, les organisateurs peaufinaient les détails d’une grande exposition rétrospective consacrée à Charlie Hebdo. On y constate combien Charlie Hebdo, et son ancêtre Hara-Kiri, n’épargnaient personne : de Charles Pasqua à Bernadette Chirac, de Nixon au Pape.

    Et jeudi soir vient d’être remis un grand prix spécial à l’hebdomadaire satirique. Le fondateur des éditions l’Association, Jean-Christophe Menu, a rendu un hommage aux idées du journal avec des mots véhéments et grinçants gratifiés d’une large ovation.

    Un grand prix spécial, ce n’était pas exactement la récompense qu’auraient souhaité des milliers de personnes signataires d’une pétition refusant qu’il y ait d’un côté un grand prix spécial créé de toute pièce pour Charlie Hebdo, et en plus, un grand prix traditionnel attribué à l’auteur Katsuhiro Otomo. Le Japonais sera donc président de la prochaine édition.

    Mais le festival préfère insister sur une nouvelle récompense qui sera remise à Charlie Hebdo ce dimanche. Il s’agit d’un Prix de la liberté d’expression ouvert dès l’année prochaine à tout dessinateur ou dessinatrice, qui lutte contre la censure dans le monde.

    La soirée de jeudi a été marquée par la remise d’un grand prix spécial à Charlie Hebdo.Une cérémonie marquée par le discours «coup de poing» de Jean-Christophe Menu, fondateur des éditions L’Association, visiblement bouleversé par la tragédie qui a frappé ses confrères de Charlie Hebdo. Sa grande crainte: voir l’esprit Charlie être galvaudé, perdre de son mordant, de son insolence.
    Reportage au festival d'Angoulême qui rend hommage à Charlie Hebdo 30/01/2015 - par Priscille Lafitte Écouter

     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.