GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 13 Octobre
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
Aujourd'hui
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Record battu pour un tableau de Nicolas de Staël, adjugé 20 millions d'euros à Paris (Christie's)
    • La Turquie va mettre fin à son offensive en Syrie après un retrait des forces kurdes, annonce Mike Pence
    • L'invitation de Trump à Erdogan suspendue aux discussions en cours à Ankara (Maison Blanche)
    • Cuba: décès de la danseuse et chorégraphe cubaine Alicia Alonso à 98 ans (ballet)
    • Le prochain G7 aura lieu dans un club de golf de Donald Trump en Floride (Maison Blanche)
    • Union européenne : les 27 ont adopté l'accord de Brexit trouvé avec le Royaume-Uni
    Amériques

    La télé-réalité, un jeu dangereux à travers le monde

    media L'île de Koh Lanta qui sert de lieu de tournage à l'émission d'aventures de TF1. Ce programme a également connu des drames avec la mort d'un participant et le suicide d'un médecin de l'émission en 2013. Wikipedia/Vascooo

    C’est la pire tragédie de l’histoire de la télé-réalité : dix personnes dont trois sportifs de haut niveau - la navigatrice Florence Arthaud, la nageuse Camille Muffat et le boxeur Alexis Vastine - sont décédés ce lundi 9 mars en Argentine dans la collision de deux hélicoptères. Ils participaient au tournage de « Dropped », une émission de survie qui devait être diffusée sur TF1. Ce drame relance le débat sur les conditions de tournage de ce type de jeux télévisés qui ont connu plusieurs accidents mortels ces dernières années.

    Le dernier accident mortel de la télé-réalité remonte à 2013, sur le tournage de « Koh-Lanta », une autre émission de survie qui, comme « Dropped », était produite pour TF1 par la société de production ALP. L'un des candidats était décédé à la suite d'un arrêt cardiaque et dix jours plus tard, le médecin de l'émission, mis en cause dans cette affaire, s'était suicidé. Le programme « Koh-Lanta » avait été interrompu avant de revenir sur les écrans l'automne dernier.

    A l'étranger, on compte également plusieurs accidents mortels lors du tournage de ces émissions où le physique des candidats est parfois mis à rude épreuve. En mai 2009, un candidat de la version bulgare du jeu de survie américain « Survivor » avait fait une crise cardiaque sur une île des Philippines lors d'une épreuve. Quelques mois plus tard, au cours du « Survivor » pakistanais cette fois, l'un des candidats s'était noyé devant les caméras. Il devait traverser à la nage le lac de Bangkok en Thaïlande, lesté d'un sac de 7 kg.

    Même si les conditions de ces accidents n'ont pas de lien avec le crash d'hélicoptères survenu en Argentine, ce drame pose à nouveau des questions sur la sécurité des participants à ces jeux télévisés. Une enquête a été ouverte à Paris pour homicides involontaires.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.