GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 15 Novembre
Vendredi 16 Novembre
Samedi 17 Novembre
Dimanche 18 Novembre
Aujourd'hui
Mardi 20 Novembre
Mercredi 21 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Culture

    Inde: avec le film «Baahubali», le cinéma régional éclipse Bollywood

    media DR

    Baahubali, le film le plus cher de l'histoire du cinéma indien, est déjà un succès massif dans tout le pays. Cette saga épique est l'œuvre de la prolifique industrie régionale du cinéma de la région d'Andhra Pradesh. Moins connue que Bollywood à l'international, le cinéma régional indien produit néanmoins régulièrement des grands blockbusters, aux budgets tout aussi colossaux. 

    Avec notre correspondant à New Delhi, Antoine Guinard

    L'accueil a été à la hauteur du budget pour Baahubali, l'histoire assez classique d'un prince médiéval usurpé qui revient venger son royaume. Comparé à 300 ou encore à Avatar, ce film, qui a coûté près de 40 millions d'euros à réaliser, aurait déjà récupéré près de 23 millions d'euros au box-office depuis sa sortie la semaine dernière.

    Baahubali n'est pas un Bollywood, mais une production Tollywood, qui désigne l'industrie du cinéma en langue telegu, propre à la région d'Andhra Pradesh dans le sud de l'Inde. Tourné en telegu, le film a été doublé en plusieurs autres langues indiennes dont le hindi, la plus parlée en Inde. Il est sorti dans 1 500 salles à travers le pays, une performance que même les plus gros films Bollywood peinent à réaliser.

    Tollywood, et sa voisine Kollywood au Tamil Nadu, sont des puissantes industries régionales en Inde qui éclipsent régulièrement Bollywood, basée à Bombay, en terme d'audience et de budget. Avant Baahubali, dont on attend désormais la deuxième partie, c'est d'ailleurs une production tamoule qui détenait le record du film le plus cher de l'histoire du cinéma indien.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.