GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 12 Octobre
Dimanche 13 Octobre
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Aujourd'hui
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Culture

    Mort de l’Egyptien Gamal Ghitany, auteur de «Zayni Barakat»

    media L’écrivain égyptien Gamal Ghitany est mort le 18 octobre 2015, à l’âge de 70 ans. Photo prise au Caire en 2013. AFP PHOTO / KHALED DESOUKI

    Le célèbre écrivain égyptien Gamal Ghitany, auteur d'une œuvre prolifique et disciple du prix Nobel de Littérature Naguib Mahfouz, est mort ce dimanche 18 octobre, à l'âge de 70 ans, après un long combat avec la maladie.

    Tour à tour reporter de guerre, critique littéraire et écrivain, Gamal Ghitany était dans le coma depuis plus de trois mois après avoir été interné dans un hôpital militaire du Caire pour des problèmes respiratoires.

    « Il est mort ce matin », a indiqué dimanche à la presse son épouse, Magda el-Gendi. Les funérailles se tiendront dans une mosquée historique de la capitale plus tard dans la journée, selon la presse d'État.

    Né en 1945 au sein d'une famille pauvre dans un village du sud de l'Égypte, Gamal Ghitany passa son enfance dans le quartier historique du vieux Caire islamique. Dessinateur de tapis à 17 ans, il se lance dans une carrière littéraire, encouragé par le maître du roman arabe moderne Naguib Mahfouz, qui le prend sous son aile.

    La revue littéraire Akhbar al-Adab

    Parallèlement, il poursuit une carrière de journalisme. Reporter de guerre, il couvre la guerre israélo-arabe de 1973 depuis le front. En 1993, il prend la tête de la naissante revue littéraire Akhbar al-Adab, qui, sous sa direction jusqu'en 2011, deviendra l'une des plus prestigieuses du pays.

    Nommé en 1987 chevalier de l'Ordre des Arts et des Lettres par la France, Gamal Ghitany est l'auteur d'une œuvre prolifique, traduite en plusieurs langues, notamment en français, anglais et allemand. En 2015, il est lauréat du prix du Nil pour la littérature, la plus importante récompense littéraire décernée par le gouvernement égyptien.

    Emprisonné durant quelques mois sous le président Gamal Abdel Nasser, il écrira par la suite son roman le plus célèbre, Zayni Barakat, une critique virulente de l'autoritarisme du régime nassérien.

    Une « autobiographie poignante »

    Une autre de ses œuvres, Le livre des illuminations, est décrite comme une « autobiographie poignante », « un conte polyphonique explorant les méandres de l'âme égyptienne » par la maison d'édition française du Seuil.

    Opposant farouche aux mouvements islamistes, Gamal Ghitany n'a jamais caché son soutien à l'armée, qui joue depuis des décennies un rôle-clé dans la vie politique du pays. Dans un communiqué, le Premier ministre Chérif Ismaïl a salué « son style littéraire unique », soulignant que l'écrivain avait contribué à « faire revivre les histoires du patrimoine arabe ».

    ► Lire aussi : Gamal Ghitany : « Aujourd’hui, l’Egypte est en danger », rfi 10/2/2014

     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.