GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 21 Août
Jeudi 22 Août
Vendredi 23 Août
Samedi 24 Août
Aujourd'hui
Lundi 26 Août
Mardi 27 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Culture

    Littérature: la sélection du Goncourt annoncée au Bardo à Tunis

    media Bernard Pivot, président du jury Goncourt, aux côtés de Latifa Lakhdar, ministre de la Culture de la Tunisie, musée du Bardo le 27 octobre 2015. AFP/Fethi Belaïd

    C’est au musée du Bardo en Tunisie que le jury de l’académie Goncourt s’est déplacé mardi pour annoncer la liste des 4 finalistes en lice pour ce prix littéraire français. Parmi eux l’écrivain Hédi Kaddour né en Tunisie pour son roman «Les Prépondérants». Tout un symbole alors que le musée avait été frappé par un attentat qui avait fait 22 morts dont 21 étrangers, en mars dernier. L’occasion d’évoquer le rapport que les Tunisiens ont à la lecture.

    Les conséquences des attentats du Bardo et de Sousse sont encore lourdes pour l'économie et l'image de la Tunisie. C'est donc leur soutien qu'ont souligné les membres du jury Goncourt. Ce déplacement était annoncé depuis la mi-septembre, avant donc que le quartet tunisien composé de la Ligue des droits de l'homme, du syndicat UGTT, de l’organisation patronale Utica et de l'ordre des avocats ne reçoive le Nobel de la paix.

    Un hommage a été donc rendu aux victimes de l’attaque du Bardo et les messages de soutien au pays se sont succédé. Soutien aussi à sa culture ! Et les encouragements sont nécessaires estime Lotfi el Hafi, directeur de la librairie Mille Feuilles à La Marsa, en banlieue Nord de la capitale. « A parti de Ben Ali, il y avait un désert culturel terrible : on se méfiait des intellectuels, de la pensée critique. L’état de la lecture n’est pas bon, il n’y a pas d’émissions littéraires à la télé, pas de rentrée littéraire en Tunisie. Il y a pas mal de maisons d’édition mais plus ou moins crédibles. Mais [le livre] reste quand même cher pour une bourse Ce sont des carences terribles ! »

    Cette année un nouveau prix sera créé pour l’occasion dans le pays : le « choix de la Tunisie », avec un jury de 160 lecteurs composé majoritairement de lycéens et d’étudiants de différentes régions. Ils devront eux aussi choisir un ouvrage parmi les 4 titres de cette 3ème sélection. « Si on peut donner aux lycéens et aux étudiants le goût encore un peu plus affirmé de la lecture, c’est une bonne chose ! » assure Bernard Pivot, président du jury de l’académie Goncourt.

    A côté des officiels présents, Zorah s’est invitée avec ses quatre enfants pour assister à cette annonce. « C’est un encouragement pour nous, pour les jeunes et les petits et pour la Tunisie ». « La vie ne s’arrête pas » glisse son fils Hamza, 11 ans. « C’est une règle à la maison, il faut lire » poursuit Zorah. « Il faut lire des histoires ! » lance le petit Sami, cinq ans.

    ► Outre Hédi Kaddour et son roman Les prépondérants qui navigue entre Maghreb, Europe et Californie, les trois autres sélectionnés sont Nathalie Azoulai pour Titus n'aimait pas Bérénice (P.O.L.), Mathias Enard pour Boussole (Actes Sud) et Tobie Nathan pour Ce pays qui te ressemble (Stock).

    ► L'annonce du lauréat de l'édition 2015 du Goncourt aura lieu le 3 novembre à Paris et celle du « Choix de la Tunisie » est prévue le 19 décembre 2015. Le lauréat sera invité à Tunis en 2016 et son ouvrage traduit en langue arabe.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.