GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 23 Juillet
Dimanche 24 Juillet
Lundi 25 Juillet
Mardi 26 Juillet
Aujourd'hui
Jeudi 28 Juillet
Vendredi 29 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Culture

    Le nouveau roman noir de Thomas H. Cook

    media  
    Détail de la couverture du livre de Thomas Cook, « Le crime de Julian Wells », édité aux éditions Seuil. DR

    Thomas H. Cook est l'un des auteurs de polars américains les plus singuliers de sa génération. Son univers, d'où sont souvent absents les policiers, tourne beaucoup autour du secret, de la famille et des relations ambigues entre ses personnages.

    Né en 1947 en Alabama, Thomas H. Cook a été professeur d'histoire et secrétaire de rédaction au magazine Atlanta avant d’écrire une vingtaine de romans policiers subtils et troublants, dont Au lieu-dit Noir-Étang (Seuil, 2012), lauréat d’un Edgar Award. Il partage son temps entre Cape Cod et Culver City.

    Son nouveau roman intitulé Le crime de Julian Wells vient de paraitre en français aux éditions du Seuil traduit par Philippe Loubat-Delranc.

    Catherine Fruchon-Toussaint a rencontré Thomas H. Cook.

    Extraits à écouter dans le Café Gourmand sur Rfi (04/12/2015) en cliquant sur la flèche ci-dessus.

     

    "Philip Anders, critique littéraire, s’interroge : pourquoi son ami l’écrivain Julian Wells s’est-il tranché les veines dans une barque, au milieu de l’étang de sa propriété des Hamptons ? Le suicide est irréfutable, ses raisons impénétrables.

    En enquêtant sur leur passé commun ? un voyage en Argentine du temps de la dictature militaire, au cours duquel leur jolie guide Marisol avait disparu ? mais aussi sur l’œuvre de Julian, hantée par des tueurs aussi abominables qu’Erzsébet Báthory, la Comtesse sanglante, ou Tchikatilo, l’Éventreur rouge de Rostov, Anders est confronté à la part d'ombre de celui qu'il admirait tant.

    Et si ce suicide n’était pas le seul crime de Julian Wells ?

    Thomas H. Cook se révèle plus manipulateur que jamais dans ce roman où les mensonges entre amis et les desseins troubles tissent une toile d’une ambiguïté insoutenable." (Présentation de l'éditeur)

    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.