GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 24 Septembre
Dimanche 25 Septembre
Lundi 26 Septembre
Mardi 27 Septembre
Aujourd'hui
Jeudi 29 Septembre
Vendredi 30 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Culture

    «Spotlight», le scandale des prêtres pédophiles aux Etats-Unis

    media Neal Huff dans «Spotlight», un film réalisé par Tom McCarthy. Open Road Films

    Ce mercredi 27 janvier sort en salles un film fort, poignant, un thriller haletant, qui revient sur un scandale. En 2002, cette affaire pédophile avait ébranlé l’Eglise catholique. Avec « Spotlight », le réalisateur Tom McCarthy revisite l’enquête du Boston Globe. Le journal américain a permis de mettre à jour comment la hiérarchie catholique avait couvert des abus sexuels commis par plus de 70 prêtres à Boston et dans les environs.

    C’est l’histoire d’un journal qui ronronne, jusqu’au jour où arrive un jeune et brillant rédacteur en chef. Celui-ci a une intuition, qui va s’avérer juste. Depuis des années, des dizaines d’enfants, souvent de familles pauvres, ont été abusés par des prêtres de Boston. Bien pire, la hiérarchie catholique a couvert ces crimes… en toute connaissance de cause.

    Une histoire vraie

    Spotlight revient sur une histoire vraie, celle de ces quatre journalistes d’investigation qui, après des mois et des mois d’enquête ont réussi à faire trembler l’Eglise catholique, en dévoilant un énorme scandale, qui a fait des remous jusqu’au Vatican. 

    Le travail de journaliste

    Au cinéma, les journalistes sont souvent présentés au mieux comme des idéalistes, au pire comme des parasites. Tom McCarthy lui, montre que la réalité est bien plus compliquée. Plutôt que de jouer la carte sensationnaliste ou le chantage à l’émotion, son film suit pas à pas le travail des quatre reporters (Mark Ruffalo, Michael Keaton, Rachel McAdams et Brian d’Arcy James). Et même si on connait la fin de l’histoire, c’est passionnant de bout en bout.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.