GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 23 Juin
Vendredi 24 Juin
Samedi 25 Juin
Dimanche 26 Juin
Aujourd'hui
Mardi 28 Juin
Mercredi 29 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Culture

    41e cérémonie des César: le sacre de «Mustang», «Marguerite» et «Fatima»

    media L'acteur américain Michael Douglas a reçu un second César d'honneur lors de la 41e cérémonie des César, le 26 février 2016. REUTERS/Philippe Wojazer

    La 41e cérémonie des César s'est déroulée ce vendredi 26 février 2016 au Théâtre du Châtelet. Rendez-vous annuel du 7e art, l'Académie des César a couronné le film Mustang de Deniz Gamze Ergüven avec quatre récompenses (meilleur premier film, meilleur montage, meilleure musique originale, meilleur scénario original), Marguerite de Xavier Giannoli avec quatre prix (meilleure actrice, meilleurs costumes, meilleur son, meilleurs décors). Quant à Fatima de Philippe Faucon, le film est triplement consacré avec le César du meilleur film, de la meilleure adaptation, et du meilleur espoir féminin. Retour sur une soirée riche en émotions pour le cinéma.

    Présentée par la pétillante comédienne et humoriste Florence Foresti qui a réalisé un véritable tour de force en plaçant la soirée sous le signe du rire, et présidée par le réalisateur français Claude Lelouch, la 41e cérémonie des César s'est déroulée sans anicroche. Lors de l'ouverture, le président de la soirée a tenu à « rendre hommage aux oubliés des César qui font aussi des bons films ».

    Le film Mustang, qui va représenter la France aux Oscars le 28 février prochain, remporte son premier César pour la catégorie du meilleur montage. S'ensuit aussi celui du meilleur premier film, celui de la meilleure musique originale, ou encore celui du meilleur scénario original.

    Catherine Frot César de la meilleure actrice pour son rôle dans «Marguerite» 27/02/2016 - par Elisabeth Lequeret Écouter

    Quant à Marguerite de Xavier Giannoli, portrait d'une diva à la voix de casserole, l'un des favoris, nommé dans onze catégories, il a aussi reçu quatre prix : pour les meilleurs costumes, le meilleur son, les meilleurs décors, et le César de la meilleure actrice pour Catherine Frot.

    La première récompense de la soirée a été remise à l'actrice Zita Hanrot, meilleur espoir féminin, pour le rôle de Nesrine dans Fatima de Philippe Faucon. Rod Paradot, le comédien du film La Tête haute, tremblant, est venu chercher son César du meilleur espoir masculin. Les jeunes comédiens ont teinté leurs discours d'émotions. « Merci infiniment, merci à Philippe (Faucon, le réalisateur de Fatima ndlr) pour ce rôle, pour ce film magnifique, pour ses films précieux et justes, sensibles, intelligents » a déclaré Zita Hanrot. La gorge nouée, Rod Paradot a remercié sa mère « qui tous les jours croit en moi ».

    La Tête haute reçoit dans la soirée une seconde récompense qui revient à Benoît Magimel pour le César du meilleur acteur dans un second rôle. Mais c'est Fatima qui tire son épingle du jeu avec deux autres prestigieuses récompenses : celle de la meilleur adaptation et du meilleur film.

    Vincent Lindon César du meilleure acteur pour son rôle dans «La loi du marché» 27/02/2016 - par Elisabeth Lequeret Écouter

    Prix d'interprétation à Cannes, Vincent Lindon décroche le César du meilleur acteur pour son rôle dans La loi du marché. Dans ce film cinglant sur la brutalité du monde du travail, il interprète avec justesse Thierry, un chômeur de longue durée, père d'un enfant handicapé, qui va d'entretiens d'embauche humiliants en stages inutiles. Après avoir été embauché comme vigile, il va se retrouver face à un dilemme moral quand on lui demande d'espionner ses collègues.

    Pour la seconde fois, Michael Douglas reçoit un César d'honneur des mains de Claude Lelouch. Il a tenu a faire ses remerciements entièrement en français : « Pourquoi cette récompense est si importante à mes yeux ? Parce que je suis dans un pays qui a vu naître des idoles, et qui a vu naître le cinéma », a-t-il clamé.
     


    Les principaux lauréats

    Meilleur film :
    - Fatima, réalisé par Philippe Faucon

    Meilleur réalisateur :
    - Arnaud Desplechin pour Trois souvenirs de ma jeunesse

    Meilleure actrice :
    - Catherine Frot pour Marguerite

    Meilleur acteur :
    - Vincent Lindon pour La loi du marché

    Meilleure actrice dans un second rôle :
    - Sidse Babett Knudsen dans L'Hermine

    Meilleur acteur dans un second rôle :
    - Benoît Magimel dans La Tête haute

    Meilleur espoir féminin :
    - Zita Hanrot dans Fatima

    Meilleur espoir masculin :
    - Rod Paradot dans La Tête haute

    Meilleur film étranger :
    - Birdman réalisé par Alejandro Gonzalez Inarritu


     
    STORIFY : Retour sur la 41e cérémonie des César

    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.