GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 4 Décembre
Lundi 5 Décembre
Mardi 6 Décembre
Mercredi 7 Décembre
Aujourd'hui
Vendredi 9 Décembre
Samedi 10 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Etats-Unis: l'écrivain et poète Jim Harrison s'est éteint

    media Jim Harrison, en 2002, avant une séance de décidaces à Paris. MARTIN BUREAU / AFP

    Grande figure de la littérature américaine, portraitiste de l'Amérique rurale et fasciné par la nature et la vie sauvage, l'écrivain et poète Jim Harrison s'est éteint le 26 mars à l'âge de 78 ans, dans l'Arizona. Il était notamment l'auteur de Dalva, de Une odyssée américaine et de Légendes d'automne.

    Son éditeur, cité par l'agence de presse américaine AP, a annoncé la mort de Jim Harrison le dimanche 27 mars, à l'âge de 78 ans, dans son ranch à Patagonia, dans l'Arizona. Né dans le Michigan en 1937 dans une famille modeste d'origine scandinave, l'écrivain a fait ses études de lettres à New York avant de regagner les grands espaces qui ont marqué son travail.

    Surnommé « Big Jim », il était souvent décrit comme une force de la nature et, surtout, comme une force de la littérature américaine. Chasseur, pêcheur, Jim Harrison aimait la culture indienne, le bon vin, la gastronomie et les grands espaces. Son amour de la nature traverse son œuvre. Pour autant ses romans n'idéalisent pas la vie champêtre. Harrison portraitiste l'Amérique rurale, mais c'est un portrait sans concession.

    Dans Dalva, publié en 1988, il est question de l'oppression des Indiens qui peinent à retrouver une identité. Jim Harrison explore les bas-fonds la ruralité. Dans Légendes d'automne, la saga historique qui l'a rendu célèbre et dont l'une des nouvelles a été adaptée au cinéma en 1994, la violence, la rédemption et la vengeance sont les thèmes centraux. Ses romans sont noirs, ses références vont vers Faulkner et Chandler.

    Il se revendiquait une parenté artistique avec le français Jean Giono. La France était son deuxième jardin. Très tôt il lisait Rimbaud, Apollinaire, et vouait un respect immense à René Char. C'est d'ailleurs par la poésie qu'il entame son œuvre littéraire. Au milieu des années 1960, il publie ses principaux recueils avant de s'essayer progressivement à la nouvelle et au roman.

    Durant ces années difficiles d'un point de vue financier, c'est son ami l'acteur Jack Nicholson qui lui donne les moyens de poursuivre son travail. C'est d'ailleurs ce dernier qui incarne le rôle principal du film Wolf, adapté de son premier roman. Jim Harrison a toujours eu à ses côtés des âmes bienveillantes. Ainsi, lorsqu'à seize ans, il explique à son père, simple fermier, qu'il veut devenir écrivain, celui-ci vide son portefeuille et court lui acheter une machine à écrire.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.