GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 11 Décembre
Mardi 12 Décembre
Mercredi 13 Décembre
Jeudi 14 Décembre
Aujourd'hui
Samedi 16 Décembre
Dimanche 17 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Autriche: accord de gouvernement entre droite et extrême droite (partis)
    • La cour d'assises ordonne le renvoi du procès de Georges Tron «à une session ultérieure»
    • Collision de Millas: le pronostic vital de six victimes encore engagé (procureur)
    Culture

    «Kung Fu Panda 3» découvre l’amour paternel

    media «Kung Fu Panda 3», réalisé par Jennifer Yuh et Alessandro Carloni Twentieth Century Fox

    Le troisième épisode sort en salles ce mercredi 30 mars. Il remet en piste Po, ce jeune panda gourmand, gaffeur et passionné de kung-fu, sous les ordres du maître Shifu. Au menu de ce « Kung Fu Panda 3 », réalisé par Jennifer Yuh et Alessandro Carloni et avec les voix de Manu Payet et Pierre Arditi : arts martiaux, sagesse orientale et boulettes de riz.

    Dans Kung Fu Panda 3, Po rencontre le père qu’il n’a pas vu depuis sa naissance. Car, contrairement à ce qu’il croyait depuis toujours, son père n’est pas une oie, le débonnaire propriétaire d’un restaurant de nouilles, mais un véritable panda. Un panda qui lui ressemble comme deux gouttes d’eau, gourmand et glouton comme lui.

    C’est l’occasion pour les scénaristes d’aborder des sujets plus intimes, comme les racines, l’adoption, l’inné et l’acquis, et l’amour paternel. Mais, cet épisode est aussi plus sombre que les deux premiers. Kung Fu Panda doit y affronter un monstre venu de l’au-delà, une créature terrifiante, un taureau géant, capable de s’approprier la force de ses adversaires.

    Sur fond de philosophie orientale, Kung Fu Panda 3 affleure des thèmes durs comme la mortalité, la vie après la mort, l’absence et le deuil. Mais la noirceur du film est aussi contrée par des batailles particulièrement bien chorégraphiées et des épisodes comiques très réussis, entre autres, une bataille géante de boulettes de riz dans le village des pandas. Pour ne rien gâcher, l’animation en 3D est magnifique. Bref, de quoi satisfaire les grands et les petits.

     

    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.