GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
Aujourd'hui
Lundi 23 Septembre
Mardi 24 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Culture

    A Lorient, la culture australienne à l'honneur du Festival interceltique 2016

    media Tradition et ouverture, telle est la formule magique du Festival interceltique de Lorient. JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP

    C'est l'un des premiers festivals de France en terme de fréquentation : l'Interceltique s'ouvre ce vendredi 5 août à Lorient, en Bretagne, dans l'ouest de la France. Plus de 750 000 spectateurs sont attendus jusqu'au 14 août, sous haute sécurité en raison du risque d'attentat. Comme depuis plus de 40 ans, Lorient célèbre la culture celte sous toutes ses formes, avec cette année l'Australie comme invité d'honneur.

    Tradition et ouverture au monde, voici la formule magique à Lorient, depuis le lancement en 1971 du lointain Festival des cornemuses, depuis devenu le Festival interceltique.

    Bien sûr, les cornemuses sont encore là, avec le traditionnel championnat national des bagadoù. L'association des sonneurs bretons, Sonerion, fêtera d'ailleurs ses 70 ans à Lorient à grands accords de biniou.

    Avant les fest-noz, ces bals qui durent jusqu'à l'aube, les nuits de Lorient seront électriques, puisque le festival accueille cette année Dan Ar Braz et Alan Stivell, deux pionniers du renouveau électrique de la culture bretonne.

    Le Bagad de Lann-Bihoué, en 2012 lors de la grande parade du Festival interceltique. JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP

    Electro, rythmes traditionnels mais aussi rock. Cette diversité se retrouve dans la délégation australienne aussi. La moitié de la population de ce pays est d'origine irlandaise ou écossaise. Des Celtes, donc.

    Voilà pourquoi 160 artistes font le déplacement à Lorient cette année. Parmi eux, Eric Bogle avec cet hymne en hommage à l'un des 60 000 Australiens tués lors de la Première Guerre mondiale il y a 100 ans.

    L'Américaine Joan Baez, 75 ans, y ira aussi de son couplet pacifiste. Le monde en a grand besoin en ce moment. La sécurité a été considérablement renforcée à Lorient, notamment pour la grande parade, qui rassemblera 3 000 musiciens et danseurs dimanche.

    Festival interceltique 2016: écoutez cet article en version musicale 05/08/2016 - par Sébastien Jédor Écouter

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.