GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 22 Juin
Dimanche 23 Juin
Lundi 24 Juin
Mardi 25 Juin
Aujourd'hui
Jeudi 27 Juin
Vendredi 28 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Culture

    «Cézanne et moi», une rencontre cinématographique

    media Guillaume Gallienne et Guillaume Canet dans «Cézanne et moi», un film réalisé par Danièle Thompson. Luc Roux

    La réalisatrice Danièle Thompson a délaissé la comédie pour raconter l'amitié d'une vie entre deux géants de la peinture et de la littérature : Paul Cézanne et Émile Zola. Cézanne et moi est porté par Guillaume Gallienne et Guillaume Canet, nous offrant en arrière-plan un panorama de la littérature et de la peinture du XIXe siècle.

    C'est une histoire d'amitié méconnue qui aura irrigué la vie de deux artistes majeurs, l'écrivain Emile Zola et le peintre Paul Cézanne. Une rencontre dès l'enfance, à Aix-en-Provence, entre le fils de banquier, Paul, et le fils d'immigré italien, Emile. Cézanne deviendra un peintre intransigeant et incompris. Zola un auteur adulé et richissime. Ils partent conquérir Paris, partagent les révoltes, les espoirs, les filles. Ils se suivent, se jugent, s'admirent tout au long de leur parcours.

    Quand Paul et Emile s’affrontent

    La gloire est passée sans regarder Paul. Emile, lui, a tout. Ils s'affrontent, se perdent, comme un couple qui n’arrive pas à cesser de s’aimer. « Elle est où, ta violence, aujourd’hui ? » « Tous ces bourgeois que tu détestais sont devenus tes amis. » « Tu as peut-être du génie, ça reste encore à prouver. »

    Guillaume Canet joue un Zola attaché à sa réussite sociale, tout en retenu, face à Guillaume Gallienne en Paul Cézanne revêche, jaloux, méchant et attachant. Deux monstres sacrés que la réalisatrice Danièle Thompson fait vivre sous forme de tableaux classiques sans pour autant émouvoir vraiment.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.