GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 14 Octobre
Dimanche 15 Octobre
Lundi 16 Octobre
Mardi 17 Octobre
Aujourd'hui
Jeudi 19 Octobre
Vendredi 20 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Alep: Que reste-t-il du patrimoine culturel?

    media Un membres des troupes loyales au président Assad devant la citadelle médiévale d'Alep, le 13 décembre 2016. REUTERS/Omar Sanadiki

    Capitale économique de la Syrie, Alep est aussi un joyau historique, mais en quatre ans de conflit, la ville a été presque entièrement détruite. Alors que reste-t-il du patrimoine de cette cité multimillénaire?

    Alep est l'une des plus vieilles cités au monde; son origine remonte au cinquième millénaire avant Jésus-Christ. Elle a connu les dominations hittite, assyrienne, arabe, mongole, mamelouke ou encore ottomane. Classée au patrimoine mondial de l'Unesco, la vieille ville est aujourd'hui en ruines.

    La Grande mosquée, édifiée au VIIIe siècle, classée elle aussi au patrimoine mondial, a énormément souffert. Occupée par les rebelles, puis par les forces du régime, son minaret a été détruit en 2013 ainsi qu'une partie des murs entourant la cour intérieure de l'édifice.

    De la grande mosquée à la citadelle

    Autre monument emblématique d'Alep : la citadelle. Surplombant la vieille ville, cette forteresse médiévale construite entre le XIIe et le XIIIe siècle recevait plusieurs centaines de milliers de visiteurs chaque année. Depuis le début du conflit, elle a subi de nombreux dégâts. Une partie des remparts a notamment été détruite suite à une explosion dans un tunnel en 2015.  

    Enfin, Alep est célèbre pour ses souks, parmi les plus anciens du Moyen-Orient. Plus grand marché couvert au monde, le souk Al-Madina n'est aujourd'hui plus que l'ombre de lui-même, tout comme le souk Al-Zarb à l'est de la grande mosquée.

    ► Lire aussi : Iconem : «Créer une mémoire de l’humanité» pour le patrimoine en danger, rfi, 16/12/2016
    ► Lire aussi : Le Grand Palais fait renaître les «Sites éternels, de Bâmiyân à Palmyre», rfi, 13/12/2016

     Lire aussi :
     Lire aussi :

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.