GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 9 Décembre
Dimanche 10 Décembre
Lundi 11 Décembre
Mardi 12 Décembre
Aujourd'hui
Jeudi 14 Décembre
Vendredi 15 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Culture

    59e Grammy Awards: Adele, Beyoncé et David Bowie récompensés

    media Adele a remporté cinq prix lors de la 59e cérémonie des Grammy Awards, aux Etats-Unis, le 12 février 2017. REUTERS/Mike Blake

    La diva britannique Adele a été la grande gagnante des Grammy Awards dimanche 12 février, entrant dans l'histoire des plus prestigieuses récompenses de la musique américaine et clamant son amour pour sa rivale Beyoncé au cours d'une cérémonie aux accents politiques.

    Avec cinq Grammys pour lesquels elle était nommée dimanche - soit un palmarès de 15 sur l'ensemble de sa carrière - Adele est la première artiste à avoir remporté les trophées des meilleurs album, enregistrement et chanson de l'année deux fois. David Bowie, décédé il y a un peu plus d'un an, a aussi été l'un des plus primés, récoltant plus de Grammys posthumes que de son vivant, avec cinq prix pour son disque testament magistral Blackstar.

    Adele a eu la victoire modeste et rendu un hommage vibrant à l'autre grande favorite de la soirée, la superstar pop Beyoncé. En recevant son prix de l'enregistrement de l'année pour Hello, tube planétaire, Adele s'est adressée à son idole. « Reine Bey, je t'adore. Tu émeus mon âme chaque jour [...] Je veux que tu sois ma maman », a-t-elle lancé à Beyoncé, enceinte de jumeaux. Et la salle d'éclater de rire.

    Celle qui a qualifié l'album de sa rivale de « monumental » a été encore plus loin en salle de presse, déclarant que Lemonade était son album de l'année et demandant à propos de Beyoncé : « Que doit-elle donc faire pour gagner le prix du meilleur album de l'année ? » Beyoncé, qui avait déjà reçu 20 Grammys, en a empoché deux de plus : meilleur vidéo-clip pour Formation, et meilleur album de musique urbaine.

    Pour la deuxième année consécutive, Adele, reine de la balade mélancolique a été victime de problèmes techniques. Elle n'a pas hésité à s'interrompre en plein milieu d'une chanson hommage à George Michael, récemment décédé, pour reprendre de plus belle. Une performance émouvante de cette perfectionniste saluée par une salle debout.

    Son opus 25, collection de tubes évoquant la nostalgie des amours passées, à l'instar d'Hello mais aussi de Send my love (to your new lover) a été sacré meilleur album de l'année. Une réédition de son triomphe de 2012 avec 21, qui avait connu des records de ventes et une brassée de Grammys.

    (Avec AFP)

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.