GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 16 Septembre
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
Aujourd'hui
Samedi 21 Septembre
Dimanche 22 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Irak: une attaque fait 12 morts dans la ville sainte chiite de Kerbala (sécurité)
    • Yémen: les rebelles annoncent vouloir arrêter toutes les attaques contre l'Arabie (dirigeant insurgé)
    • Affaire Karachi: le parquet demande un procès pour Balladur et Léotard (source judiciaire)
    • Respect de la vie privée: Facebook suspend des dizaines de milliers d'applications
    Europe

    Berlinale: Raoul Peck trouve le bonheur avec «Le jeune Karl Marx»

    media « Le jeune Karl Marx », interprété par August Diehl, réalisé par Raoul Peck. Neue Visionen Filmverleih

    Karl Marx est bien vivant. Du moins au cinéma et devant la caméra de Raoul Peck. Le réalisateur haïtien est à l'affiche de la Berlinale avec deux films : l'un sur la condition des Noirs aux États-Unis, et l'autre, sur l'auteur du Capital et du Manifeste du Parti communiste. « Le jeune Karl Marx », une fiction très réussie qui allie le romanesque et le politique.

    Avec notre envoyé spécial à Berlin,

    En 1843, Karl Marx a 25 ans. L'émergence de la révolution industrielle enfante une nouvelle classe de miséreux que le jeune philosophe allemand va appeler les prolétaires. En deux heures haletantes, Raoul Peck nous fait partager les combats intellectuels de Karl Marx, interprété par August Diehl, et de son ami Friedrich Engels. Les philosophes ne doivent plus interpréter le monde, mais le changer, et cela passe par la révolution.

    La course au profit

    De Cologne à Paris, de Bruxelles à Londres, Raoul Peck suit l'exil de Karl Marx et de sa famille. Ses analyses éminemment modernes sur la course au profit culminent avec la rédaction du Manifeste du Parti communiste en 1848. C'est là que le film s'achève.

    Raoul Peck n’a rien renié de ses idéaux

    Karl Marx reste une référence pour Raoul Peck, né à Port-au-Prince, exilé enfant à Léopoldville, aujourd'hui Kinshasa, et étudiant en Allemagne. Réalisateur engagé, ancien ministre de la Culture d'Haïti, Raoul Peck n'a rien renié de ses idéaux. Sans doute pense-t-il, comme Jenny, l'épouse de Karl Marx, qu'« il n'y a pas de bonheur sans révolte ».

    ► 67e Berlinale, du 9 au 19 février

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.