GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
Aujourd'hui
Dimanche 22 Septembre
Lundi 23 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Afrique

    Le palmarès de la 67e Berlinale

    media Le réalisateur franco-sénégalais Alain Gomis a reçu le Grand prix du jury pour son film Félicité, seul film africain en compétition. REUTERS/Axel Schmidt

    La 67e Berlinale, le festival du film de Berlin, deuxième plus grand festival de cinéma au monde après Cannes a refermé ses portes. Dix-huit films du monde entier étaient en compétition pour l'Ours d'or, depuis dix jours. La récompense suprême revient à un film hongrois inclassable, « On Body and Soul ». Le jury présidé par le réalisateur hollandais Paul Verhoeven a surpris son monde.

    Au terme d'une compétitition d'un niveau assez moyen, c'est donc le film de Ildiko Enyedi qui est couronné par l'Ours d'or. « On Body and soul » interroge la frontière entre l'homme et l'animal de manière assez poétique et parfois déconcertante.

    Le film commence par la mort de deux cerfs, abattus dans une forêt enneigée, et il nous transporte ensuite dans un abattoir, dirigé par Endre, un homme âgé et solitaire.
    Un jour, arrive Maria, inspectrice chargée de la qualité qui se met rapidement tout le monde à dos parmi les employés de l'abattoir. De manière assez surprenante, Endre et Maria vont se rendre compte qu'ils partagent les mêmes rêves. « On Body and Soul » est un film sur l'ouverture aux autres.

    Alain Gomis récompensé

    S'ouvrir aux autres, s'ouvrir au monde malgré les difficultés et les traumatismes de la vie, c'est aussi ce que tente de faire Félicité, l'héroïne du film d'Alain Gomis, Grand Prix du Jury. « Félicité », portrait d'une mère courage congolaise. Un film que le réalisateur franco-sénégalais a tourné entièrement à Kinshasa, la capitale de la RDC.

    Le réalisateur finlandais Aki Kaurismaki repart, lui, avec l'Ours d'argent du meilleur réalisateur pour « L'Autre côté de l'Espoir ». Entre satire, drame et comédie, le sort d'un réfugié syrien qui débarque en Finlande. Un film qui aurait sans doute mérité de figurer plus haut dans le palmarès de cette Berlinale.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.