GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 15 Août
Vendredi 16 Août
Samedi 17 Août
Dimanche 18 Août
Aujourd'hui
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Culture

    Oscars: «Moonlight» sacré meilleur film, «La La Land» remporte six statuettes

    media Le réalisateur de « Moonlight » Barry Jenkins avec son oscar de meilleur film, le 26 février 2017. REUTERS/Lucy Nicholson

    A l'issue d'un coup de théâtre historique aux Oscars, Moonlight a été sacré meilleur film ce dimanche 26 février (heure américaine), en battant le grand favori La La Land, qui est toutefois reparti avec six statuettes à l'issue d'une soirée marquée par un palmarès éclectique.

    La cérémonie des Oscars, d’ordinaire parfaitement réglée jusqu'au moindre détail, a connu un fiasco épique dimanche 26 février. Le comédien et cinéaste Warren Beatty, qui devait révéler le lauréat du meilleur film, était visiblement en possession de la mauvaise enveloppe au moment de désigner le grand gagnant. Après un petit moment d'étonnement dans ses yeux, en lisant le nom d’Emma Stone dans son enveloppe, il a annoncé la victoire de La La Land.

    Toute l'équipe du film est donc montée sur le podium et les producteurs ont commencé leurs remerciements avant que quelqu’un ne vienne les prévenir que le gagnant était en réalité Moonlight. Après la surprise et ce petit moment de flottement dans la salle, le « show » a très vite repris et toute l'équipe de Moonlight est montée sur le plateau, avec en tête le réalisateur Barry Jenkins, au comble de sa joie. Son film a finalement obtenu trois Oscars au total, tandis que La La Land, qui partait largement favori avec le record de 14 nominations, en a reçu six dont celui de la meilleure actrice pour Emma Stone, qui a ainsi battu la Française Isabelle Huppert. Damien Chazelle, prodige de 32 ans, devient le plus jeune lauréat du prix de meilleur réalisateur.

    Six Noirs étaient nommés cette année pour les prix d'acteurs. Un record. C'est l'Afro-Américaine Viola Davis, en robe rouge et en larmes, qui a remporté celui du second rôle féminin. Elle interprète dans Fences une épouse bafouée face à Denzel Washington. Déjà primée aux Emmys et aux Tonys - prix du théâtre -, elle a été ovationnée.

    Une cérémonie très politique

    La 89e cérémonie des Oscars a été marquée par des propos engagés et des adresses à la politique controversée du président Donald Trump. « Ça fait plus de 2h qu’on a commencé, et Trump n’a même pas fait un seul tweet sur les Oscars, ça commence à m’inquiéter un petit peu », s’est d’abord amusé le présentateur du show, Jimmy Kimmel, avant que le cinéaste iranien Ashgar Farhadi soit plus virulent. Récompensé par l'oscar du meilleur film étranger avec Le Client, le réalisateur qui avait refusé de venir, s'est fait représenter sur scène pour expliquer les raisons de son absence : « je suis absent aujourd’hui par solidarité envers mon pays et les six autres nations qui ne sont pas respectées par le décret anti-immigration inhumain qui empêche ses ressortissants de rentrer aux Etats-Unis ».

    Aux Oscars, Donald Trump en ligne de mire

    De Loïc Pialat, à Los Angeles

    27/02/2017 Écouter

    Le palmarès complet

    Meilleur film : Moonlight

    Meilleur réalisateur : Damien Chazelle, La La Land

    Meilleur acteur : Casey Affleck, Manchester by the Sea

    Meilleure actrice : Emma Stone, La La Land

    Meilleur acteur dans un second rôle : Mahershala Ali, Moonlight

    Meilleure actrice dans un second rôle : Viola Davis, Fences

    Meilleur film étranger : Le client (Iran, co-production française)

    Meilleur film d'animation : Zootopie

    Meilleur scénario adapté : Moonlight

    Meilleure chanson originale : « City of Stars », dans La La Land

    Meilleure photographie : La La Land

    Meilleurs décors : La La Land

    Meilleur scénario original : Manchester by the Sea

    Meilleur son : Tu ne tueras point

    Meilleur montage : Tu ne tueras point

    Meilleurs costumes : Les Animaux fantastiques

    Meilleurs maquillages et coiffures : Suicide Squad

    Meilleur film documentaire : O.J.: Made in America

    Meilleur montage son : Premier contact

    Meilleurs effets visuels : Le Livre de la jungle

    Meilleur court métrage de fiction : Sing

    Meilleur court métrage d'animation : Piper

    Meilleur court métrage documentaire : The White Helmets

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.