GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
Aujourd'hui
Lundi 23 Septembre
Mardi 24 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Culture

    Cinéma: «Chacun sa vie», du pur Lelouch

    media Antoine Duléry, Jean Dujardin, Johnny Hallyday dans «Chacun sa vie», de Claude Lelouch. Valérie Perrin

    A 79 ans, le réalisateur français Claude Lelouch signe son 46e long métrage qui sort ce mercredi 15 mars : « Chacun sa vie ». Un nouveau film choral avec une pléiade de célébrités, de Johnny Hallyday à Jean Dujardin, avec pour fil rouge un procès dans une ville de province.

    Chacun sa vie est d'abord un casting impressionnant, du pur Lelouch. Le réalisateur a rassemblé une troupe de 26 saltimbanques, des habitués et des nouveaux venus : de Jean Dujardin à Christophe Lambert, d'Antoine Duléry à Elsa Zylberstein en passant par Gérard Darmon ou Mathilde Seigner... Une kyrielle de noms auxquels on peut ajouter Johnny Hallyday - excellent dans son propre rôle - et une surprise : le ténor du barreau, l'avocat Éric Dupond-Moretti, qui se transforme ici en président de tribunal.

    Un film à sketches

    L'intrigue est provinciale et se déroule à Beaune, en Bourgogne, où des personnages qui ne se connaissent pas vivent des moments clés de leur existence, le temps d'un festival de jazz. Ils deviendront tous juges, avocats ou jurés du même procès de cour d'assises. Un film à sketches comme Claude Lelouch les aime, le réalisateur est passé maître dans l’art de « filmer » les destins croisés de ses personnages. 

    Réunir une famille de cinéma

    Claude Lelouch excelle également dans l'art de réunir une famille de cinéma, mélange d’acteurs non professionnels et de personnalités. Les inconditionnels trouveront leur compte dans Chacun sa vie, les autres y verront tous les défauts de ce cinéaste iconoclaste qui ne ressemble à personne et pourrait constituer un genre à lui seul.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.